OPERATION CROWDFUNDING POUR UNE EAU SAINE, NOUVEL ESPACE POUR CHRISTOPHE C, LOVINA BEACH FESTIVAL ET TUMPEK LANDEP

PARTAGER SUR

TUMPEK LANDEP : LA CÉRÉMONIE DÉDIÉE AUX OBJETS DE MÉTAL
Cela ne vous aura sans doute pas échappé, mais les Balinais semblent avoir une cérémonie pour tout ce qui, de près ou de loin, détient une place dans leur vie de tous les jours. Ce mois-ci, la cérémonie Tumpek Landep célébrera… les objets métalliques ! Tous les 210 jours, les habitants de l’île se réunissent dès le matin au temple pour prier et donner leurs offrandes. Ils se retrouvent ensuite dans leur foyer pour se recueillir une nouvelle fois devant le kriss, une dague sacrée emblématique de la mythologie hindoue. Ils honorent aussi leurs voitures, leurs motos, ou même leurs ordinateurs, ces objets faits de métal qui détiennent une valeur et une utilité considérables dans la vie quotidienne. Les Balinais sont convaincus que ces remerciements leur assureront chance et sécurité sur les routes. Pour les moins spirituels cependant, casque, tenue appropriée, allure modérée et sobriété se doivent d’être établis en rituel journalier, surtout lorsque l’on sait que les accidents à deux-roues se comptent chaque année par dizaines de milliers.
Le 2 septembre dans toute l’île

OPERATION CROWDFUNDING POUR ABREUVER LES OUBLIES DE BALI
Le filtre à eau, c’est la solution trouvée par Jeroen Van Overbeek pour remédier aux problématiques sanitaires de l’île des dieux. Sous ses airs d’île paradisiaque hydratée par l’économie touristique, Bali ne parvient pourtant pas à offrir à toute la population le plus élémentaire des besoins : l’eau potable ! D’ailleurs, ce n’est pas qu’à Bali car 34 millions de personnes en Indonésie n’ont pas les moyens d’acheter de l’eau potable. Les enfants sont les premiers touchés, plus de 20 000 meurent chaque année de maladies provoquées par les bactéries qu’ils ingurgitent. Ancien stéréotype du businessman corporatiste à l’occidentale, Jeroen Van Overbeek arrive sur l’île en 2013 pour changer de vie. Ce Franco-Hollandais de 46 ans tombe sous le charme de la région de Karangasem dans l’est de Bali où il prend conscience des risques causés par l’insalubrité de l’eau. En 18 mois, près de 90 villages et écoles ont pu bénéficier des filtres qu’il distribue. En partie constituées de carbone, ils éliminent les bactéries tout en conservant les minéraux. Le projet ne s’arrête pas là. Une campagne de crowdfunding sera lancée sur 25 jours dès le 5 septembre. L’objectif : récolter 60 000 euros de fonds pour produire 2000 filtres et approvisionner 3 nouveaux villages et 25 écoles dans la région de Sidemen. Au-delà du geste, le but est aussi de sensibiliser les populations rurales aux risques qu’elles encourent. Par ailleurs les coûts écologiques et économiques de l’ébullition comme de la mise en bouteille peuvent être considérables. Les pratiques actuelles alimentent la déforestation et la production massive de plastique, en plus de peser parfois lourdement sur les revenus des familles. Filtrer son eau reviendrait au final cinq fois moins cher que de la faire bouillir et 27 fois moins que de l’acheter en bouteille. Une raison suffisante pour soutenir ce financement participatif qui permettra aux populations concernées d’accéder à la plus stricte des nécessités.
Social Impakt Crowdfunding. Du 5 au 30 septembre. bit.ly – www.social-impakt.com

CAP VERS LE NORD POUR LE LOVINA BEACH FESTIVAL
Situé dans l’un des endroits où le tourisme ne s’est jamais vraiment développé à Bali, Lovina compte bien profiter de son festival annuel pour attirer les foules qui lui font défaut. Du 9 au 13 septembre, vous aurez donc un bon prétexte pour pouvoir vous rendre vers le grand Nord balinais, même si cette contrée ne devrait pas avoir besoin d’un tel évènement pour faire valoir son charme. Au cours de ces quelques jours de fête, vous pourrez assister à de nombreuses expositions artisanales, des concours de photographie, des concerts, des courses de taureaux et vous délecter de la cuisine locale. Ces activités desservent un seul et même objectif : promouvoir la culture balinaise, et en particulier celle du Nord de l’île ! Elles entendent convier la population locale aussi bien que les touristes, donnant à ces derniers l’occasion d’en apprendre plus sur les traditions et pratiques balinaises les moins diffusées.
Du 9 au 13 septembre. Lovina Beach Festival,  Jl. Raya Singaraja, Singaraja, Kaliasem. Tél. (0362) 213 42

UN NOUVEL ESPACE POUR CHRISTOPHE C!
Le salon Christophe C change de locaux. Du 13 au 17 septembre, il sera fermé mais c’est pour mieux rouvrir le 18. Ni la chaleur, ni l’exigence du salon ne changent, ni même l’adresse puisqu’il reste au 18 de la Jl. Nakula mais passe du sous-sol au rez-de-chaussée ! Ecoutant sa clientèle, le formateur Shisheido décide d’investir environ 230m2 et d’apporter plus de luminosité grâce à sa devanture entièrement en baie vitrées donnant sur une cour spacieuse et sur sa fontaine. Dans un cadre apaisant et luxueux, continuez à venir vous faire chouchouter. Coiffure évidement mais aussi maquillage, tatouage permanent ou encore blanchiment dentaire, personne n’est lésé puisqu’un coin fumeur existe. En attendant la soirée d’ouverture, n’oubliez pas les prestations du spa Shisheido, au dernier étage du TS Suite Hotel de Semyniak. Au-dessus, il n’y a que le soleil…
Salon Christophe C. Jl. Nakula n°18, Seminyak.
www.christophe-c.com

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE