BREVES DE COMPTOIR

PARTAGER SUR

Pour avoir passé le plus clair de mon mois d’août dans l’obscurité de la night balinaise, voici pêle-mêle quelques lumineuses idées noires. La confusion continue à régner : feu Mint, rebaptisé The Electric il y a peu, pour y organiser des soirées Koh, s’appelle finalement Red Ruby, mais y organise toujours des soirées Koh ! (J’espère n’avoir perdu personne en route !) C’était juste au cas où il y aurait trop de clients, il fallait bien trouver un moyen pour faire le tri. Du grand génie ou quand trop de concept tue le concept. J’hésite encore.

Idem pour Wild House, sur les ruines de Bahiana, rebaptisé Le Club il y a un mois. Alors que personne ne comprenait déjà grand-chose à ce changement de nom survenu 10 jours après l’opening, l’idée einsteinienne fut d’y organiser des soirées… Wild House ! Forcément le succès fut foudroyant. Si tous ceux qui se prennent pour des lumières la mettaient en veilleuse, cela ferait une belle contribution écologique. Toujours ça de gagné !

Opivm a décidé de changer sa politique artistique. Programmer de la musique de qualité étant devenu ringard en cette haute saison, la direction a pris le taureau par les cornes et a opéré une brillante métamorphose : le club s’est spécialisé dans la soupe populaire, pour ne plus laisser l’exclusivité de la médiocrité sonore à Mirror. Un bien beau geste envers celles et ceux qui trouvaient que « Despacito » n’était pas encore assez diffusé, voici la fin de votre calvaire, plus de sevrage, Opivm devient une salle de shoot ! Et bientôt un futsal avant d’expérimenter le karaoké ? Mais comme la culture populaire, c’est quand tous les cons connaissent Mozart, nous sommes encore loin du compte ! Un joli numéro de contorsionniste en tout cas, se serrer la ceinture et baisser son pantalon en même temps. Du grand art !

A ce sujet, le nouveau trend de cette fin de saison est le cirque. Après le succès fulgurant de Jungle, périlleux numéro de dressage de fauves, Madame Loyale, sa très prolifique créatrice, se lance dans les soirées Circus. Avis à tous les acrobates, magiciens et voltigeurs du dancefloor, ça va swinguer sous le chapiteau ! Ces Pinder parties font d’ailleurs des émules. La Laguna ne voulant pas être en reste de clowneries, a aussi lancé sa soirée La Laguna Circus, pour être dans l’air du temps. Vu les moyens investis, dont une récompense de 1000 dollars offerte au meilleur déguisement, espérons que le promoteur ne se prenne pas un vent ! Si tout l’argent jeté par les fenêtres se retrouvait au moins dans la rue… Un bel exercice de funambulisme en tout cas.

Avec DJ Bozo à Pyramid et la ménagerie de cougars à Red Carpet, le thème du cirque devient définitivement une tendance forte de la nuit balinaise. Mais vu les impressionnantes descentes de police répétées dans divers établissements nocturnes ces derniers temps, espérons que tout ce cirque de fin d’été ne se transforme pas en Vél’ d’Hiv’ !

Pour résumer : quelques bons coups, pas mal de coups bas mais surtout des coups de pieds au cul qui se perdent. Et comme disait le poète, il vaut mieux un petit coup de boule dans les dents qu’un petit coup de dents dans les boules. A méditer !

PARTAGER SUR

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE