Voyage culinaire extraordinaire ou le tour de l’archipel en 80 bouchées

PARTAGER SUR

Pour ce mois de juillet, je voudrais surtout m’adresser aux touristes en visite à Bali, et plus particulièrement à ceux qui n’auront pas la chance de découvrir d’autres régions de mon beau pays. A ces voyageurs immobiles, j’offre la possibilité de connaître l’archipel indonésien à travers ses spécialités culinaires. Pour cela, je vous emmène à Tiara Dewata, le centre commercial avec le plus vaste food-court de Bali. Ce genre d’aire de restauration est très prisé dans toute l’Asie et a l’avantage de proposer un maximum de choix dans un minimum d’espace. A Bali, Tiara fut le précurseur du couple centre commercial – aire de restauration dès les années 80.

Alors, laissez-vous entraîner dans l’univers (presque totalement) préservé de mes compatriotes « indigènes ». Montez dans un taxi et dites au chauffeur simplement « Tiara Dewata Denpasar » en guise d’adresse. Que vous soyez à Kuta, Legian, Seminyak ou Sanur, l’endroit en est pratiquement équidistant, en plein centre de Denpasar.
Si vous avez à compléter vos achats, vous trouverez au department store tous les produits de vos besoins journaliers. Ensuite, vous dénicherez facilement la surface impressionnante du food-court. En son centre, pas loin d’une centaine de tables numérotées, entourées de stands culinaires avec des spécialités des quatre coins de l’Indonésie. C’est comme si vous aviez à votre disposition une trentaine de menus réalisés par autant de cuisines.

Pour jouer à Phileas Fogg et faire le tour de l’Archipel en quatre-vingts bouchées, vous n’avez que l’embarras du choix. Parmi les îles mystérieuses, il y a évidemment Bali, avec des ulam de Sanur (poissons frits, grillés ou à la vapeur) et des sio bak de Singaraja (différentes parties de porc grillées). Java présente des spécialités de la capitale (Khas Betawi), des gudeg de Yogya (plats à base de jaque vert et de jus de noix de coco), des lumpia de Surabaya (rouleau de printemps), des bakwan de Malang (boules de viandes cuites et frites) et du soto de Madura (soupe à la viande de bœuf). Vous pouvez goûter des pempek de Sumatera (sorte de crêpe faite avec du sagou, assortie d’une sauce noire épicée), les fameuses épices taliwang de Lombok, et j’en oublie.

D’autres stands affichent des spécialités de la cuisine nationale, comme la sop buntut (soupe de queue de bœuf), du sate kambing (brochettes de chèvre), de la cuisine chinoise comme le steamboat (fondu chinois) ou des dim sum (galettes de riz farcies à la vapeur) et il y a même un kiosque de fast-food japonais. Pour les végétariens, un stand spécial champignons (Aneka Jamur) propose ce végétal comestible à presque toutes les sauces, succulentes mais non hallucinantes.

Pour faciliter votre choix, les stands affichent les photos de leurs plats. Sinon, sortez votre dictionnaire (certainement insuffisant) ou vaquez à l’aventure en désignant n’importe quoi : c’est certainement bon. Les commandes se passent aux stands respectifs. Vous indiquez le numéro de votre table et on vous donne un bon avec lequel vous allez payer à la caisse centrale où vous choisissez également vos boissons. Après une courte attente, toutes vos commandes arrivent comme par miracle à votre table.
Si je ne parle pas des prix, c’est pour la simple raison qu’il n’y a pas lieu d’en parler : tellement ils sont bas ! Ce n’est certes pas de la grande cuisine, mais la propreté et la qualité sont tout à fait correctes, la société Tiara se porte garante et veille à l’hygiène en sélectionnant les participants.
Même pour les résidents permanents de Bali, la visite de ce lieu peut s’avérer instructive.
D’abord, vous élargissez vos connaissances de la cuisine nusantara au-delà du nasi campur et des mie goreng. Puis, vous humez une atmosphère loin de la tension qui règne dans les quartiers touristiques. Vous apprécierez certainement ce climat détendu, en observant les citadins faire leur achats dans leur environnement naturel, prendre un encas ou un repas plus consistant, avec cette décontraction qui fait justement le bien-vivre balinais.

Tiara Dewata – Department Store
Jl May. Jend. Sutoyo 55 – Denpasar (ouvert de 8h30 à 22h)

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE