Tests anti-drogues auprès du personnel de l’immigration à l’aéroport de Bali

PARTAGER SUR

Le bureau de l’immigration de l’aéroport Ngurah Rai, en collaboration avec l’Agence nationale des narcotiques (BNN), a conduit au mois d’avril des séries de tests d’urine surprise auprès des employés de ses services et mené une campagne de sensibilisation aux dangers que représente la toxicomanie.

Le chef des narcotiques Ketut Masmini, avec le responsable des officiers de l’immigration, Renung Widodo, a supervisé les opérations qui ont permis le contrôle de 238 personnes. Deux membres du staff ont été détectés positif au BZO (benzodiasepines). Toutefois, il semblerait que ces deux personnes avaient de bonnes raisons de consommer ces médicaments puisqu’ils ont informé le personnel du BNN avant le test d’urine qu’ils avaient la grippe.

Le responsable de la lutte anti-narcotiques a expliqué que ces deux personnes allaient néammoins suivre des séances de conseil sur le danger de la prise de certains médicaments par des professionnels de la santé.

L’opération anti-drogues à Ngurah Rai s’est terminée par la pause d’autocollants « Stop Narkoba » dans les bureaux des services de l’immigration et dans d’autres bureaux de l’aéroport de Bali.

SOURCEDenpost
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE