LES TERRORISTES DE BANDUNG PREPARAIENT UNE ATTAQUE NUCLEAIRE

PARTAGER SUR

Les islamistes arrêtés récemment à Bandung préparaient une attaque radioactive, ont indiqué les forces de sécurité indonésiennes, illustrant ainsi les ambitions grandissantes des djihadistes indonésiens dans leur pays.

Lors de l’arrestation, les policiers avaient trouvé des conteneurs qu’ils avaient affirmé dans un premier temps être remplis d’une substance chimique.

Les experts ont néanmoins exprimé une certaine incrédulité devant les chances de succès d’une telle initiative, notamment en raison de la faible expertise des terroristes et de leur équipement rudimentaire.

Le complot a été déjoué par l’arrestation le 15 août dernier des cinq personnes impliquées dans le projet.

Cet énième préparation d’attentat avortée, qui prouve d’un côté la valeur des forces antiterroristes indonésiennes, et d’un autre côté l’assiduité sans faille des militants musulmans, intervient à un moment où le pays doit faire face à un afflux important de djihadistes déportés d’autres pays, du Moyen-Orient mais aussi des Philippines voisines.

Les sources du contreterrorisme qui ont fait ces révélations sous couvert d’anonymat ont expliqué que les terroristes avaient le projet de transformer du Thorium 232 peu radioactif en Uranium 233 mortel.

L’uranium extrêmement radioactif aurait été combiné avec un puissant explosif TATP afin de créer une « bombe nucléaire », selon le manuel d’instruction utilisé par les militants et qui a été retrouvé sur place.

Reuters.

Lire aussi :
ARRESTATION DE TERRORISTES QUI PREPARAIENT DES ATTAQUES CHIMIQUES

SOURCEReuters
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE