SONDAGE : 82% DES INDONESIENNES POUR LE PORT DU HIJAB

PARTAGER SUR

Une enquête récente démontre qu’une confortable majorité d’Indonésiennes est favorable au port du hijab et à la mise en place de la charia en Indonésie, confortant ainsi les signes récents que l’Indonésie plutôt laïque et modérée glissait progressivement vers un conservatisme de plus en plus revendiqué.

Connue pour être un pays qui pratique un islam modéré emprunt de tolérance, l’Indonésie apparaît sous un éclairage nouveau dans ce sondage réalisé par le Southeast Asian Studies-Yusof Ishak Institute, un très sérieux organisme singapourien créé dans les années 60.

Les résultats montrent que 82% des 1620 personnes interrogées estiment que le port du jilbab (hijab en français) est un important signe ostentatoire de religiosité pour les femmes. Et ce trait s’affirme avec le statut social.

« En effet, 82% des femmes qui ont répondu à l’enquête portent le hijab et il est intéressant de noter que ce trait se renforce avec le niveau d’éducation et le pouvoir d’achat, suggérant que le hijab est de plus en plus populaire au sein des classes sociales les plus aisées », détaille l’analyse de l’institut.

« Par conséquent, non seulement le port du hijab est perçu comme un signe de plus en plus accepté de religiosité des femmes en Indonésie, mais il est aussi associé avec le statut social des musulmanes », poursuit l’analyse.

L’enquête établit aussi que 91% des sondées estiment que la mise en place de la charia serait un « bénéfice » pour la société, avec 67% estimant que le bénéfice le plus important serait la sauvegarde de la « construction morale » de la société.

Seules 9,07% estiment que ce bénéfice serait « nul ou très limité ».

L’enquête révèle encore que 63% des personnes sondées estiment qu’il faut punir ceux qui blasphème contre l’islam.

58% pensent aussi qu’il est de première importance de voter pour un leader de confession musulmane dans les élections.

Le sondage a été réalisé à travers les 34 provinces du pays entre le 20 et le 30 mai de cette année, juste après les élections du gouverneur de Jakarta.

Les musulmanes constituent 86,2% des personnes interrogées.

Lire aussi :
Il n’y a pas qu’en France qu’on interdit le voile à l’école
Jilboobs kommunitas : musulmanes et sexy
TROIS JEUNES INDONESIENNES SE CONFIENT SUR LEUR CONDITION DE FEMME
La justice ne lève pas toujours le voile
Luna Maya et Cut Tari : deux façons de demander pardon
Desy : une musulmane qui s’occupe des chiens errants

SOURCEToday
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE