PROSTITUTION EN LIGNE A BALI : 24 PERSONNES ARRETEES

PARTAGER SUR

La police régionale de Bali a arrêté 24 personnes impliquées dans un réseau de prostitution en ligne sous couvert de massage « plus-plus » proposé également sur les réseaux sociaux.

Hengky Widjaja, un des policiers de Denpasar chargé de l’enquête, a expliqué que le réseau avait été découvert au préalable par la police cybernétique qui surveille Internet.

Cette surveillance en ligne a entrainé la découverte du compte Facebook « Dewa Komang Praja » qui proposait ces massages particuliers.

Parmi les 24 personnes arrêtées, on trouve les deux propriétaires de ce salon de massage du nom de « Praja Spa » à Denpasar, un responsable marketing, un client et 18 thérapeutes.

Trois personnes ont déjà été inculpées.

Les thérapeutes viennent de différentes régions d’Indonésie, comme Bandung, Jember, Batam, Jakarta ou même Bali.

Hengky Widjaja a expliqué que l’offre du spa « plus-plus » consistait en un service de massage sans vêtement qui se terminait par des relations sexuelles tarifées entre 550 000rp et 1,1 million de rp pour un service spécial avec deux thérapeutes, et selon le temps passé également.

Les recettes mensuelles du « Praja Spa », selon ses propriétaires pouvaient monter jusqu’à 450 millions de roupies ou, en moyenne, 15 à 20 millions par jour. Le salaire moyen d’une thérapeutes est évalué à 20 ou 30 millions par mois.

Lire aussi :
Prostitution : célébrités en short time ou pour la nuit
Bali: paradis des pédophiles et de la prostitution masculine
ENQUETE D’UNE CANDIDE DANS UNE MAISON CLOSE DE SANUR
ARRESTATION DE 76 PROSTITUEES CHINOISES PENDANT LE REVEILLON

SOURCEAntara Bali
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE