LA POLICE ARRETE UN TRAFIQUANT DE MIGRANTS NOTOIRE

PARTAGER SUR

La police indonésienne a arrêté un trafiquant de migrants qui opérait dans les eaux australiennes depuis 1999, a dit le gouvernement australien.

Abraham Louhenapessy, connu aussi sous le patronyme de Captain Brawn, a été arrêté dans l’ouest de Jakarta et conduit sur l’île de Roti pour y être jugé.

« Nous savons que Captain Brawn est un élément essentiel dans les réseaux de trafic de migrants en Indonésie et nous félicitons la police indonésienne pour leur détermination à empêcher ce criminel de risquer les vies de gens vulnérables », a commenté le ministre de l’Immigration australien Peter Dutton.

Lire aussi :
LES MIGRANTS SRI LANKAIS AUTORISES PROVISOIREMENT A DEBARQUER

Louhenapessy avait déjà été pris lors d’une tentative ratée d’envoyer 65 Sri Lankais demandeurs d’asile d’Indonésie vers l’Australie en 2015.

Il risque dix ans de prison.

« Nous sommes extrêmement satisfaits que ce célèbre trafiquant ait été stoppé… mais nous savons qu’il y a encore beaucoup de trafiquants de personnes en liberté et nous allons continuer à travailler avec nos partenaires régionaux afin de les amener devant la justice », a dit le ministre de la Justice Michael Keenan.

Lire aussi :
Rohingyas en Indonésie : entre voeux pieux et triste réalité

Dans son combat contre le trafic de migrants, l’Australie a adopté une politique d’asile dure qui fait que lorsque la police intercepte un bateau de migrants au large de ses côtes, elle les envoie dans des camps de détention qu’elle finance en Papoua-Nouvelle-Guinée et à Nauru. Les demandeurs d’asile n’obtiennent ensuite jamais le droit de s’établir en Australie.

Les Nations Unis et les associations pour les Droits de l’Homme ont demandé la fermeture de ces camps, qui sont régulièrement secoués par des émeutes, des morts et des viols.

SOURCEJakarta Globe
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE