PLUS DE 200 PANGOLINS SAISIS A SUMATRA : 2 HOMMES ARRETES

PARTAGER SUR

Les autorités indonésiennes ont arrêté deux trafiquants d’espèces animales après un raid dans un entrepot à Sumatra. Les policiers ont découvert plus de 200 pangolins, beaucoup d’entre eux morts de stress et déshydratation.

Un responsable du ministère de l’Environnement et des Forêts, Halasan Tulus, a expliqué que seulement 110 des 225 spécimens trouvés pendant l’opération étaient encore en vie.

Deux personnes ont été arrêtées. Ce mangeur de fourmi est une victime récurrente du trafic animalier en Indonésie. Cette cargaison clandestine devait être expédiée en Malaisie.

Sa valeur marchande est estimée à 2,5 milliards de roupies.

Deux douzaines de pangolins étaient déjà dépecées, selon l’officiel.

Les environnementalistes estiment que cet animal est le mammifère le plus braconné au monde.

Une conférence sur la préservation de la vie naturelle aux Nations Unies a finalement approuvé une interdiction longuement attendue du commerce des huit espèces africaines et asiatiques de pangolins.

Ce petit animal est victime d’un braconnage incessant pour sa chair et ses écailles, qui sont utilisées dans la médecine traditionnelle dans certaines parties de l’Asie, ce qui a conduit ces espèces vers l’extinction.

SOURCEABC News
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE