L’INDONESIE, VILAIN PETIT CANARD DE LA LUTTE ANTI-TABAC DE L’ASEAN

PARTAGER SUR

L’Alliance pour le contrôle du tabac dans le Sud-Est asiatique (SEATCA) vient d’affirmer dans un communiqué que l’Indonésie est devenu aujourd’hui le seul pays de l’ASEAN à ne pas avoir interdit la publicité pour le tabac à la télévision, la radio, dans les journaux et les films.

« Plus de la moitié des pays de l’ASEAN, comprenant Brunei Darussalam, Cambodge, Laos, Malaysia, Singapour, Thaïlande et Vietnam, ont aussi complètement interdit la publicité dans les points de vente », a indiqué le directeur de l’association Bungon Ritthiphakdee à l’agence de presse indonésienne Antara hier.

Interdire la publicité pour les cigarettes est une des mesures de contrôle préconisées par la SEATCA afin de diminuer l’impact négatif du tabagisme.

Les taxes et droits de douane dans l’ASEAN ont graduellement augmenté ces dernières années même si, dans plusieurs pays, le prix d’un paquet de cigarettes reste encore plutôt minime, à moins d’1 dollar, rappelle Bungon Ritthiphakdee.

Tous les pays de l’ASEAN ont également mis des avertissements sur les dangers du tabac sur les paquets. La Thaïlande a juste lancé le paquet sans marque et l’offre est disposée sur des racks fermés. Seuls les adultes sont autorisés à acheter sur présentation d’une pièce d’identité. Les points de vente près d’écoles, d’hôpitaux et zones publiques n’ont pas le droit de vendre ces produits.

En Indonésie cependant, la vente de cigarettes est plus libérale et on peut en acheter partout, y compris près d’écoles ou d’hôpitaux.

« Certains points de vente ont même des enfants comme employés, alors que la jeunesse devrait être protégée des effets négatifs de l’exposition au tabac », a continué le représentant de la SEATCA.

Dans le Sud-Est asiatique, le tabac tue au moins 500 000 personnes par an.

La moitié des hommes adultes de la région fume, comptant pour 10% de la totalité des fumeurs dans le monde, affirment les statistiques.

Lire aussi :
TOUCHE PAS A MON CLOPE
4 INDONESIENS AUSSI RICHES QUE LES 100 MILLIONS LES PLUS PAUVRES

SOURCEJakarta Post
PARTAGER SUR

1 COMMENTAIRE

  1. Le tabac ne tue personne. 1 poumon transplanté sur 2 provient de fumeurs.
    47% des patients greffés recevraient des poumons issus de gros fumeurs. Mais, leur taux de survie, 3 ans après la greffe, serait similaire à ceux qui ont reçu des poumons de non-fumeurs. (https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/5256-Greffe-1-poumon-transplante-sur-2-provient-de-fumeurs)
    Voir A comprehensive review of the health benefits of smoking Tobacco https://eonutrition.wordpress.com/2016/12/15/truth-about-tobacco/

LAISSER UNE RÉPONSE