L’INDONÉSIE POURRAIT BLOQUER LA PLATEFORME Airbnb

PARTAGER SUR

Le ministre des Communications et de l’Information Rudiantara va s’entretenir avec le ministre du Tourisme Arief Yahya de la possibilité de bloquer les activités du site de location Airbnb selon le souhait émis par l’Association des hôtels et restaurants indonésiens (PHRI).

« Cette demande va être étudiée par les deux ministres », a dit un officiel d’un des deux ministères, Samuel Abrijani.

Ce dernier a expliqué que la requête du directeur de PHRI Hariyadi Sukamdani avait été formulée en raison des dommages causés par la plateforme de réservation indépendante à l’hôtellerie indonésienne, dont le taux d’occupation est en déclin avéré.

Hariyadi Sukamdani avait expliqué qu’il n’avait aucun problème avec le business model d’Airbnb tant que ce dernier était soumis à des règles, selon lui, ce n’est pas le cas et cela crée des conditions de compétition déloyales.

Il affirme que la décision finale devra être prise par le ministre du Tourisme Arief Yahya. “ Nous attendons sa décision », a-t-il dit.

Il a rappelé que le gouvernement doit considérer tous les aspects en lien avec cette demande car il reconnait qu’Airbnb a créé des opportunités pour les particuliers de louer des chambres ou des logements leur appartenant.

« Mais le gouvernement a aussi la responsabilité de maintenir un bon climat des affaires », a-t-il conclu.

Lire aussi :
PREVISIONS TOURISME EN 2017 : 40% RIEN QUE POUR BALI

SOURCETempo
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE