L’APPLI TELEGRAM DECRIEE CETTE FOIS POUR CONTENU PORNO

PARTAGER SUR

Juste après avoir causé des problèmes avec des comptes détenus par des terroristes, l’application Telegram est à nouveau décriée cette fois à cause de contenus qui ne sont pas convenables.

Plusieurs emoticons qui font partie de la messagerie Telegram représentent en fait des dessins sexuels qui tendent vers la pornographie.

Ces stickers peuvent être téléchargés par le site Telegramhub.net. Il y a vraiment plein d’émoticons que l’on peut obtenir ainsi d’ailleurs afin d’enrichir la gamme disponible sur cette plateforme.

Sur ce site, on peut télécharger différents stickers qui apparemment ne passent aucune procédure de vérification préalable.

En plus de ces dessins sexuels qui présentent toutes les positions, des « naughty nuns » ou encore des « nymphes des bois », on en trouve aussi d’autres avec pour thème Jésus.

En découvrant cela, le ministère de la Communication et de l’Information, qui avait déjà rencontré le fondateur de Telegram Pavel Durov au sujet des contenus qui propagent la haine sur cette messagerie, a affirmé avoir constitué un dossier sur ce problème.

Il est connu que la politique de Telegram permet à des artistes indépendants de produire des stickers à télécharger pour la messagerie.

Lors de la dispute précédente, Telegram et le gouvernement avaient conclu un accord dans lequel Telegram s’engageait à censurer un contenu dans un délai de 12 heures après avoir reçu une plainte.

D’après Viva.

Lire aussi :
L’INDONESIE INTERDIT L’APPLI TELEGRAM POUR CONTENU TERRORISTE
UNE TENTATIVE D’ASSASSINAT D’AHOK PLANIFIEE SUR TELEGRAM

SOURCEViva
PARTAGER SUR

1 COMMENTAIRE

  1. le ministère de la Communication et de l’Information, ferait mieux d’éduquer les conducteurs de spd motor de faire moins de bruit avec leurs pots d’échappements et de revenir à l’originalité de ceux-ci, les normes du concessionnaire. Il en va pour la santé de tous.

LAISSER UNE RÉPONSE