L’ INDONESIE REGRETTE LE « MUSLIM BAN » DE TRUMP

PARTAGER SUR

Bien que les Indonésiens ne soient pas affectés, la ministre des Affaires étrangères Retno Marsudi a indiqué que l’Indonésie regrettait la décision du président américain Donald Trump d’interdire l’entrée des Etats-Unis aux ressortissants de 7 pays musulmans.

L’Archipel, qui a la population musulmane la plus nombreuse au monde, ne fait partie des 7 pays qui se voient interdire d’accès en vertu d’un décret valable 90 jours. Aucun pays musulman du Sud-Est asiatique n’est compris dans cette liste.

Cependant, lorsqu’on lui a demandé son opinion sur cette disposition du nouveau président américain, la ministre a exprimé ses « profonds regrets » au sujet de cette mesure discriminative.

D’ailleurs, la ministre a rappelé que les Indonésiens cherchant à obtenir un visa pour les Etats-Unis n’avaient jusqu’à maintenant fait état d’aucune difficulté. Il y a actuellement des centaines de milliers d’Indonésiens qui résident aux Etats-Unis, a-t-elle rappelé.

L’ambassade indonésienne à Washington a rappelé à ses ressortissants qu’ils devaient se conformer aux lois en vigueur et garantir l’ordre public dans leur voisinage. Toutefois, ils doivent également connaître leurs droits et contacter l’American Civil Liberties Union (ACLU) en cas d’atteinte à ces derniers.

L’ACLU vient d’ailleurs de remporter une première victoire en obtenant devant la justice l’annulation de cette interdiction qui vise les voyageurs en possession d’un passeport des pays suivants : Syrie, Iran, Irak, Libye, Somalie, Soudan et Yemen.

Lire aussi :
AVEC DONALD TRUMP, LES RELATIONS RI-US SONT SENS DESSUS DESSOUS
LES BALINAIS S’OPPOSENT A L’HOTEL TRUMP DE TANAH LOT
SALEH HUSIN : LA VICTOIRE DE TRUMP EST POSITIVE POUR L’INDONESIE

16484d5f59863ec946bfa5c5e2de4c05
SOURCEBangkok Post
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE