Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home3/socrate/public_html/config/ecran_securite.php on line 225
Ca recommence, les victimes de viol ont du plaisir - La Gazette de Bali – Information sur Bali et l’Indonésie
La Gazette de Bali - Dernière éditionJuillet 2014
Loading
Edition

Veuillez patientez pendant le chargement de la page. Merci.

PolitiqueEvenementEconomieartSportTourismeEnvironnementcuisineSanteReligion

La Gazette de Bali est un journal mensuel de 40 pages, imprimé à Bali et distribué à travers toute l’Indonésie. Seul média francophone en Indonésie, la Gazette de Bali propose un contenu généraliste pour mieux décrypter les cultures indonésiennes et l’actualité de ce vaste pays, grand comme l’Europe. Quelques pages pratiques sur Bali sont plus spécifiquement dédiées aux touristes sur Bali, aux résidents et aux candidats à l’expatriation.

A Bali, les perles arborent un éclat tout japonais

L’économie indonésienne se félicite de l’arrivée du Ramadan

Présendentielle : pour l’instant, c’est Joko-Wi, Prabowo-Non

Trois fameux guérisseurs de Bali au banc d’éssai

Avec Amanaska et Atlantis : l’Indonésie entre terre et mer

L’ascension des Pinnacles dans la jungle de Bornéo

Le scientifique Nicolas Baudin à Timor

Fanny Paulin : trouver l’amour dans un studio TV

On ne change pas un menu qui gagne : warung Mak Beng à Sanur

Mistral : pas besoin de latex pour mixer sexy

Une carte pour se désorienter

Fête nationale française le vendredi 18 juillet

12ème édition du gala annuel "I’m an angel" au KU DE TA

La Gazette de plus en plus connectée

Quand Barbie prend son breakfast à Bali

ON, ON pour le 8ème Bastille day HHH

Tous en maillot pour "Ocean Swim"

BALIPARAGAMES, deuxième édition

Agenda culturel juillet 2014

Mon Bali, par Sofia Z’Graggen

Ne jamais dire jamais au jamu

Un chef se met à table

Média et culture

par Eric Buvelot | Edition de février 2013

Ca recommence, les victimes de viol ont du plaisir

Ca recommence, les victimes de viol ont du plaisir - La Gazette de Bali

Il y a quelque temps, à la suite d’un viol en tournante d’une adolescente de 14 ans (cf. La Gazette de Bali n°90 – novembre 2012), le ministre de l’Education et de la Culture Mohammad Nuh avait indiqué que « dès fois, elles le font pour le plaisir et après, la fille raconte que c’est un viol. » Cette fois, c’est un juge de haute volée, Muhammad Daming Sunusi, candidat à la Cour suprême qui a renchéri sur ce terrain glissant au cours d’une évaluation de ses capacités par les députés. Ayant déjà passé un premier examen devant la Commission judiciaire, il était cette fois questionné par la chambre sur le fait de savoir si la condamnation à mort était pertinente pour les violeurs. L’aspirant a répondu : « Le violeur comme la victime, les deux ont eu du plaisir. Alors, il faut faire attention au sujet de la peine de mort. »

Sa remarque a provoqué un tollé général, surtout à un moment où les viols tiennent la une de l’info avec insistance. Viol d’adolescente, viol d’enfant, viol incestueux, certains avec homicide volontaire ou involontaire, les gros titres des journaux sont pleins de ces atrocités ces dernières semaines et la réflexion de Daming ne pouvait plus mal tomber. Après le test, il a expliqué que sa remarque avait pour but de rompre la glace. « J’ai vu que nous étions tous trop tendus. J’ai dit cela pour relâcher la tension. Nous avons pu rire un peu », a-t-il expliqué aux journalistes à sa sortie. Et il est vrai que les députés ont éclaté de rire…

Reste que l’affaire a pris cette fois des proportions plus grandes que pour son prédécesseur le ministre de l’Education, encore une fois grâce aux activistes et aux réseaux sociaux on line, et le juge a fini par faire des excuses publiques la larme à l’œil tant la colère de l’opinion publique était grande. « Je présente mes excuses. Je suis bien conscient que je suis né de ma mère et que j’ai aussi des filles  », a-t-il pleurniché un peu tard. Si sa carrière à la Cour suprême est désormais dans l’impasse, qu’en sera-t-il de celle de juge ? Sera-t-il déchargé de ses fonctions au tribunal de Banjarmasin ? A suivre…

Réagir à cet article


modération à priori

Votre message sera affiché après validation par un modérateur.

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?

2010 © La gazette de Bali - Marque déposée de PT. BALI COCORICCO
Bureau de la rédaction : Jl Raya Kerobokan 19, Kerobokan Kelod, Kuta Utara, Badung 80361. Tél. 0361 733 574 (9h00 - 17h00) courriel : info@lagazettedebali.info
SIUP: 649/22-08/PM/IX/2005 - NPWP. 02.278.558.8/901.000
Site Internet développé par Bali Reference