Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home3/socrate/public_html/config/ecran_securite.php on line 225
Mon Bali, par Jérémy Asdur - La Gazette de Bali – Information sur Bali et l’Indonésie
La Gazette de Bali - Dernière éditionNovembre 2014
Loading
Edition

Veuillez patientez pendant le chargement de la page. Merci.

EconomieartSanteEvenementPolitiquecuisineTourismeEnvironnementSportReligion

La Gazette de Bali est un journal mensuel de 40 pages, imprimé à Bali et distribué à travers toute l’Indonésie. Seul média francophone en Indonésie, la Gazette de Bali propose un contenu généraliste pour mieux décrypter les cultures indonésiennes et l’actualité de ce vaste pays, grand comme l’Europe. Quelques pages pratiques sur Bali sont plus spécifiquement dédiées aux touristes, aux résidents et aux candidats à l’expatriation.

L’école de Bali deviendra une école d’ambassade à la fin de l’année

Bali : paradis des pédophiles et de la prostitution masculine

Rock & Lombok : un peu loin, mais tellement bien !

Des dragons en miniature

Bougainville à Bourou, Amboine, Célèbes, Banda et Batavia

Pleaser : rien que pour votre plaisir

Warehouse 82 : le RDV d’une communauté créative

Le grand bazar de Noël de BIWA rouvre ses portes

Tournoi de badminton ouvert à tous

Depuis 14 ans, ils courent pour sauver des vies. Pourquoi pas vous ?

Agenda culturel novembre 2014

Bouger librement dés le premier jour

Sebastien Valdivieso : goûter aux plaisirs de la vie à Bali

Mon Bali par, Izabela Domachowski

Un chef se met à table

IBC - L’ABC de la cuisine Sundanaise

Mark Baker : un dieu de la nuit au Panthéon de Bali

L’ombre de Megawati plane sur le gouvernement Jokowi

les bons tuyaux

par Lucas Piquet | Edition de septembre 2013

Mon Bali, par Jérémy Asdur

Mon Bali, par Jérémy Asdur - La Gazette de Bali

Pourquoi Bali ? Après avoir travaillé dans la location de véhicules, j’ai monté une boîte d’import avec ma mère en 2008. Les produits étant axés autour de l’exotisme, j’ai été amené à voyager en Asie : d’abord en Inde – notamment à Delhi et Goa, en Thaïlande – essentiellement à Bangkok, et enfin à Bali où je me suis tout de suite senti chez moi. J’y suis allé la première fois il y a 5 ans, puis de plus en plus régulièrement jusqu’à m’y installer définitivement. C’est ici que j’ai rencontré ma femme, il y a 3 ans.

Qu’est-ce que tu fais à Bali ? Je loue des chambres à Seminyak, à la guest house Rumah Joan que j’ai construite avec ma femme. Avant cela, j’avais passé un an en 2011 à Taka Bonerate (Sulawesi), un très beau spot de plongée où j’avais construit une dizaine de bungalows avec un associé français. L’idée était de construire exclusivement avec des matériaux locaux, des bambous… Et j’ai voulu continuer dans cette filière en revenant à Bali.

Quels sont tes rapports avec la communauté francophone ? Je n’en ai pas énormément. Ils sont essentiellement amicaux. Je connais bien Raymond (restaurant « Chez Raymond », Seminyak), Justine qui travaille pour l’hôtel Pearl sur Jalan Double Six… Je fréquente essentiellement des locaux, notamment par ma femme Novie qui est originaire de Jambi à Sumatra.

Si on te demandait trois adresses pour manger ? Le Pearl sur Jalan Double Six, un restaurant français avec un staff vraiment sympa. Mie Aceh sur Jalan Marlboro à Denpasar, un très bon établissement de cuisine traditionnelle indonésienne où je recommande les mie goreng ainsi que les plats de canard. Et sinon, pour manger plus simplement : Terang Bulan sur Jalan Kunti 2 – ils font de très bons martabak sucrés et salés – ou Sate Padang Paitam. Il a un petit stand devant un garage sur Jalan Kediri à Kuta et propose notamment d’excellents sate de bœuf.

Un artisan hors du commun ? Buda Merah sur Raya Canggu. C’est là que j’ai acheté une bonne partie de la décoration pour ma guest house. Il fait notamment de belles statues de Ganesh et Bouddha en pierre volcanique.

Et où sors-tu ? J’aime bien l’ambiance de l’Apache Reggae Bar sur Jalan Legian. Sinon pour une soirée plus tranquille, je conseille Layali Arabiya ; un établissement libanais idéal pour profiter d’un narguilé et d’un thé à la menthe. Egalement sur la Legian.

Un endroit pour une escapade ? A Grupuk, dans le sud de Lombok. Pour le plaisir de se retrouver dans un endroit paisible et boire un café Lombok au Simonki Restaurant.

Alors, Bali, c’est le paradis ? Oui, on peut dire ça. La vie est facile, les paysages restent magnifiques, les gens ont toujours le smile… Seul point noir, l’île ainsi que les gens sont moins « préservés » que sur Lombok et Sumbawa, mieux épargnés par le tourisme de masse.

Vos commentaires

  • Le 13 septembre 2013, par Jenni

    Une belle interview, merci ! J’essayerai d’aller voir Jeremy lors de mon prochain voyage :-)
    Et je le rejoins totalement sur l’ambiance de l’Apache, j’adore cet endroit !


    Warning: Illegal string offset 'statut' in /home3/socrate/public_html/ecrire/public/assembler.php(607) : eval()'d code on line 19

Réagir à cet article


modération à priori

Votre message sera affiché après validation par un modérateur.

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?

2014 © La gazette de Bali - Marque déposée de PT. BALI COCORICCO. Adresse officielle de PT.BALICOCORICO : Jl I Gusti Ngurah Rai, Tuban 80361. Bureau commercial à Seminyak, merci de nous demander le plan d'accès avant de venir. Tél. 0361 733 574 (9h00 - 17h00) courriel : info@lagazettedebali.info
SIUP: 662/22-08/PK/IX/2011- NPWP. 02.278.558.8/906.000
Site Internet développé par Bali Reference