Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home3/socrate/public_html/config/ecran_securite.php on line 225
Mon Bali, par Grégoire G. d’Armagnac - La Gazette de Bali – Information sur Bali et l’Indonésie
La Gazette de Bali - Dernière éditionJuillet 2014
Loading
Edition

Veuillez patientez pendant le chargement de la page. Merci.

SanteEnvironnementEvenementcuisineReligionEconomiePolitiqueTourismeSportart

La Gazette de Bali est un journal mensuel de 40 pages, imprimé à Bali et distribué à travers toute l’Indonésie. Seul média francophone en Indonésie, la Gazette de Bali propose un contenu généraliste pour mieux décrypter les cultures indonésiennes et l’actualité de ce vaste pays, grand comme l’Europe. Quelques pages pratiques sur Bali sont plus spécifiquement dédiées aux touristes sur Bali, aux résidents et aux candidats à l’expatriation.

A Bali, les perles arborent un éclat tout japonais

L’économie indonésienne se félicite de l’arrivée du Ramadan

Présendentielle : pour l’instant, c’est Joko-Wi, Prabowo-Non

Trois fameux guérisseurs de Bali au banc d’éssai

Avec Amanaska et Atlantis : l’Indonésie entre terre et mer

L’ascension des Pinnacles dans la jungle de Bornéo

Le scientifique Nicolas Baudin à Timor

Fanny Paulin : trouver l’amour dans un studio TV

On ne change pas un menu qui gagne : warung Mak Beng à Sanur

Mistral : pas besoin de latex pour mixer sexy

Une carte pour se désorienter

Fête nationale française le vendredi 18 juillet

12ème édition du gala annuel "I’m an angel" au KU DE TA

La Gazette de plus en plus connectée

Quand Barbie prend son breakfast à Bali

ON, ON pour le 8ème Bastille day HHH

Tous en maillot pour "Ocean Swim"

BALIPARAGAMES, deuxième édition

Agenda culturel juillet 2014

Mon Bali, par Sofia Z’Graggen

Ne jamais dire jamais au jamu

Un chef se met à table

les bons tuyaux

par Tristan Lochon | Edition de juin 2013

Mon Bali, par Grégoire G. d’Armagnac

Mon Bali, par Grégoire G. d’Armagnac - La Gazette de Bali

Pourquoi Bali ?

J’étais venu en août avec ma femme Morgane et son fils Arthur pour des vacances « repérages », avec l’idée de s’installer un jour ici pour monter quelque chose. Après avoir longtemps travaillé à Paris, on s’est retrouvés un peu lassés du système français et de tout ce qu’il impliquait. En débarquant ici, on est tout de suite tombés sous les charmes de l’île, son coté spirituel et l’énergie qui se dégage de Bali. Ce qui a aussi beaucoup joué dans notre décision de quitter notre quotidien parisien, c’est la qualité de vie que nous pouvions offrir à Arthur en étant ici. Un enfant de 6 ans qui grandit dans l’atmosphère de Bali ouvre bien plus son esprit qu’à Paris. Le 1er janvier, on s’est finalement installé pour démarrer une nouvelle vie.

Qu’est-ce que tu fais à Bali ?

Depuis 5 mois, on réapprend à vivre sans tout le stress qu’on avait en France, entre cours de yoga et d’indonésien. Surtout, on est très heureux d’avoir le temps de s’occuper et profiter d’Arthur. On tenait un restaurant depuis 6 ans dans le 1er arrondissement de Paris dont Morgane avait signé la promesse de vente en juin 2012. Lorsqu’on est venu deux mois après, je lui ai suggéré l’idée qu’ouvrir un restaurant ici serait un challenge intéressant pour nous, que c’était un endroit idéal. Morgane a ouvert et tenu plusieurs restaurants en France depuis des années. Quant à moi, je suis dans la restauration depuis que j’ai l’âge de bosser. Je ne veux pas me précipiter et elle non plus, on apprend à bien connaitre la vie d’expatrié à Bali avant tout, c’est un projet qui nous tient à cœur. D’ailleurs si vos lecteurs connaissent des endroits en vente entre Seminyak et Canggu, dans ces environs, je suis preneur ! Contactez-moi sur g.gervaisdarmagnac@gmail.com.

Quels sont tes rapports avec la communauté francophone ?

J’avais déjà des amis français installés ici qu’on a eu plaisir à retrouver et ça nous a aidés à nous intégrer. Et puis, Arthur est inscrit à l’école française de Bali, c’est tout de suite beaucoup plus facile de rencontrer des gens, surtout que lui même est très bavard et discute aussi avec les parents de ses copains de classe. Bali c’est tout petit, on croise souvent les mêmes têtes et fréquente les mêmes endroits.

Si on te demandait trois adresses pour manger ?

Pour les petits déjeuners ou les apéros, j’aime beaucoup le Warung Hotei à Umalas, en plein milieu des rizières, c’est très agréable d’avoir un endroit comme ça pas loin de chez soi. Sinon on va de temps en temps sur Jl Oberoi au Café Bali pour diner, leur tartare de bœuf me rappelle ma douce France et le patron est très sympa ! Enfin pour déjeuner dans un lieu original, je vais jalan Petitenget chez Biku. J’adore le décor traditionnel, son petit coin librairie et sa cuisine indonésienne. Ils ont aussi un très bon curry.

Un artisan hors du commun ?

Je dirais Putu, un tailleur qui travaille dans un atelier à Seminyak (jalan Gunung Salak 72, banjar Tegal Lantang). Il a son atelier mais il vient surtout à domicile prendre vos mesures et vous livre rapidement après. Il travaille vite et bien. Il suffit d’aller acheter le tissu que vous souhaitez avant, sur les marchés ou en boutique, et Putu fait ce qu’il vous plait.

Et où sors-tu ?

Après diner, j’aime bien aller boire un verre à Mexicola (Jalan Kayu Jati). L’endroit est très agréable, aéré et la déco est originale. Sinon, un coucher du soleil avec un cocktail au Potato Head Beach Club est toujours tentant. Ça fait un peu touriste dit comme ça, mais j’aime bien leurs djs, la musique est souvent bonne et moins forte qu’ailleurs. C’est reposant.

Un endroit pour une escapade ?

Nusa Lembongan ! C’est beau, sauvage et plus calme que les Gili. J’essaye d’y aller le plus souvent possible, j’aime vraiment cette île. Et surtout, c’est là où je me suis marié avec Morgane le mois dernier, donc ça a un coté symbolique pour nous désormais. C’est vraiment un endroit superbe pour un weekend pas trop loin de Bali.

Alors, Bali, c’est le paradis ?

Après 25 ans à Paris, trouver une telle sérénité et une telle qualité de vie dans un endroit idyllique, oui, c’est l’idée que je me fais du paradis...

Réagir à cet article


modération à priori

Votre message sera affiché après validation par un modérateur.

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?

2010 © La gazette de Bali - Marque déposée de PT. BALI COCORICCO
Bureau de la rédaction : Jl Raya Kerobokan 19, Kerobokan Kelod, Kuta Utara, Badung 80361. Tél. 0361 733 574 (9h00 - 17h00) courriel : info@lagazettedebali.info
SIUP: 649/22-08/PM/IX/2005 - NPWP. 02.278.558.8/901.000
Site Internet développé par Bali Reference