Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home3/socrate/public_html/config/ecran_securite.php on line 225
Mon Bali, par Delphine Levêque - La Gazette de Bali – Information sur Bali et l’Indonésie
La Gazette de Bali - Dernière éditionJuillet 2014
Loading
Edition

Veuillez patientez pendant le chargement de la page. Merci.

EnvironnementSanteSportTourismecuisineEconomieReligionEvenementPolitiqueart

La Gazette de Bali est un journal mensuel de 40 pages, imprimé à Bali et distribué à travers toute l’Indonésie. Seul média francophone en Indonésie, la Gazette de Bali propose un contenu généraliste pour mieux décrypter les cultures indonésiennes et l’actualité de ce vaste pays, grand comme l’Europe. Quelques pages pratiques sur Bali sont plus spécifiquement dédiées aux touristes sur Bali, aux résidents et aux candidats à l’expatriation.

A Bali, les perles arborent un éclat tout japonais

L’économie indonésienne se félicite de l’arrivée du Ramadan

Présendentielle : pour l’instant, c’est Joko-Wi, Prabowo-Non

Trois fameux guérisseurs de Bali au banc d’éssai

Avec Amanaska et Atlantis : l’Indonésie entre terre et mer

L’ascension des Pinnacles dans la jungle de Bornéo

Le scientifique Nicolas Baudin à Timor

Fanny Paulin : trouver l’amour dans un studio TV

On ne change pas un menu qui gagne : warung Mak Beng à Sanur

Mistral : pas besoin de latex pour mixer sexy

Une carte pour se désorienter

Fête nationale française le vendredi 18 juillet

12ème édition du gala annuel "I’m an angel" au KU DE TA

La Gazette de plus en plus connectée

Quand Barbie prend son breakfast à Bali

ON, ON pour le 8ème Bastille day HHH

Tous en maillot pour "Ocean Swim"

BALIPARAGAMES, deuxième édition

Agenda culturel juillet 2014

Mon Bali, par Sofia Z’Graggen

Ne jamais dire jamais au jamu

Un chef se met à table

les bons tuyaux

par Tristan Lochon | Edition de mai 2013

Mon Bali, par Delphine Levêque

Mon Bali, par Delphine Levêque - La Gazette de Bali

Pourquoi Bali ?

Après de nombreuses années à travailler à Paris en production télé à un rythme plutôt soutenu, j’ai ressenti le besoin d’arrêter, de souffler un peu et de réfléchir à la vie dont j’avais vraiment envie. J’avais envie de liberté et de m’exprimer au travers de plus de créativité. Bali est l’endroit idéal pour démarrer doucement sa propre activité, à son rythme, tout en apprenant à profiter plus de la vie.

Qu’est-ce que tu fais à Bali ?

Je crée des bijoux. Je travaille exclusivement l’argent et le plaqué-or. J’aime l’idée que l’on puisse porter un bijou tous les jours, qu’il se fonde à notre personnalité. Ce sont des bijoux assez fins, dans des matériaux de belle qualité. Cette première ligne étant dédiée aux femmes de ma famille, qui ont toujours porté des bijoux très discrets. La seconde collection est inspirée par mes propres bijoux, que je porte comme des grigris. J’aime l’idée d’accumulation et je porte en permanence toutes mes médailles et autres pendentifs. C’est en partant de cette idée que j’ai développé la nouvelle gamme, en mixant pierres semi-précieuses et chaînes fines. Au delà des bijoux traditionnels, je crée également des bijoux de tête, faits de pierres, que l’on porte en bandeau, pour un style plus élaboré.

Quels sont tes rapports avec la communauté francophone ?

J’ai appris à m’entourer des bonnes personnes. Donc je connais peu de monde, mais ce sont mes amis et nous sommes proches. Le fait de vivre loin des siens, de son entourage et de tout ce que l’on a toujours connu est assez déstabilisant au début, mais petit à petit, on recrée sa famille ici et c’est celle que l’on a choisie.

Si on te demandait une adresse pour manger ?

Petitenget Restaurant, sur Jalan Petitenget, à Seminyak. Les produits sont frais, les plats élaborés juste ce qu’il faut. Il y a des apéros tous les vendredis soirs et parfois même la diffusion de films français. Mélanie la manager, est française et donne une atmosphère décontractée au lieu. La déco rappelle un peu les brasseries de France avec carrelage et chaises en osier tressé.

Un artisan hors du commun ?

Je trouve incroyable le nombre d’artisans doués à Bali. J’ai la chance de travailler avec des femmes, issues de villages reculés, qui font un travail formidable. Si je devais citer une personne, il s’agirait d’Agus, aidé de sa femme Kadek. Ils ont une boutique : « Exaudy Antique Shop », sur Jalan Gunung Athena, N°17, Br. Padang Sumbuh Tengah. Ils sont specialisés dans l’os, la corne et les coquillages sculptés. Le travail de ciselage est super fin et les prix abordables. Ils entassent de vieux morceaux de bois, des coquillages, et autres squelettes aux formes étranges. Ils sont toujours partants pour tenter de nouvelles idées, de nouvelles créations.

Et où sors-tu ?

Un verre à Mantra après dîner. J’aime les endroits simples. Par ailleurs, j’ai découvert l’excellente qualité de leur menu, et c’est donc un endroit que je recommande également pour dîner. Il me manque un endroit à apéros, un bar de copains, sympa et simple, où l’on puisse se retrouver pour boire un bon verre de vin et grignoter du saucisson. C’est le seul temps fort d’une de mes journées « types » en France que je n’ai pas réussi à recréer ici.

Un endroit pour une escapade ?

Ce qui est génial à Bali, c’est qu’à peine échappé des routes principales, on se retrouve au milieu des rizières... La nature est facile d’accès et il y a encore des petits coins sauvages à quelques centaines de mètres du centre. Donc la semaine, c’est Berawa ou Echo Beach, et le week-end, Balangan suffit pour souffler et faire le plein d’énergie positive.

Alors, Bali, c’est le paradis ?

En tous cas, si ça ne l’est pas, ça y ressemble ! C’est un endroit génial pour apprendre à vivre en harmonie avec soi-même. J’aime la vie et la culture de l’île et j’aime vivre à son rythme, c’est à dire me lever tôt et profiter des premières heures du jour, lorsqu’il ne fait pas encore trop chaud.

Réagir à cet article


modération à priori

Votre message sera affiché après validation par un modérateur.

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?

2010 © La gazette de Bali - Marque déposée de PT. BALI COCORICCO
Bureau de la rédaction : Jl Raya Kerobokan 19, Kerobokan Kelod, Kuta Utara, Badung 80361. Tél. 0361 733 574 (9h00 - 17h00) courriel : info@lagazettedebali.info
SIUP: 649/22-08/PM/IX/2005 - NPWP. 02.278.558.8/901.000
Site Internet développé par Bali Reference