Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home3/socrate/public_html/config/ecran_securite.php on line 225
Lamazou : pour la défense des droits des femmes du monde - La Gazette de Bali – Information sur Bali et l’Indonésie
La Gazette de Bali - Dernière éditionOctobre 2014
Loading
Edition

Veuillez patientez pendant le chargement de la page. Merci.

EvenementartcuisineEnvironnementTourismeSanteSportPolitiqueReligionEconomie

La Gazette de Bali est un journal mensuel de 40 pages, imprimé à Bali et distribué à travers toute l’Indonésie. Seul média francophone en Indonésie, la Gazette de Bali propose un contenu généraliste pour mieux décrypter les cultures indonésiennes et l’actualité de ce vaste pays, grand comme l’Europe. Quelques pages pratiques sur Bali sont plus spécifiquement dédiées aux touristes, aux résidents et aux candidats à l’expatriation.

Chanee : devant le succès de "Kalaweit" une deuxième saison est prévue

Elections : les forces anti-démocratiques encore à l’oeuvre

Les limites étroites de la liberté d’expression on line

Avec Accor, l’hôtellerie française s’accorde au marché indonésien

Le premier voyage de Pierre Poivre en Asie passe par Batavia

Partenariat Smiley World & Insens’o

Le premier cinéma végétarien du monde ouvre à Ubud

Découvrez les bases du massage avec Espace SPA Bali

Pet Food à Balibel

A Nusa Dua, on tire et on pointe !

Elles vont marcher avec leur ruban rose

Agenda culturel octobre 2014

La fée de Goa Gajah

The Dusty : tiercé gagnant à la course au good karma

Mon Bali par, Adrian Giordano

Petit traité pour se faire bien traiter par nos traiteurs

L’esprit mathématique, tout le monde peut l’avoir

Un chef se met à table

Au Sate House, on n’embroche pas le client

Marshello (Lolot Aryafara) : un missionnaire au message rock

Média et culture

par Socrate Georgiades | Edition de mars 2014

Lamazou : pour la défense des droits des femmes du monde

Lamazou : pour la défense des droits des femmes du monde  - La Gazette de Bali

Depuis le 15 février dernier, on peut admirer quelques œuvres de Titouan Lamazou à la galerie Nacivet à Seminyak. Personnage de légende chez les navigateurs pour avoir gagné la même année le premier Vendée Globe, course autour du monde en solo et sans escale, et la Route du Rhum, il poursuit depuis une carrière d’artiste à travers la réalisation de carnets de voyages. C’est à Bali à la fin des années 90 que lui est venue l’idée de la série « Femmes du monde » pour laquelle il a voyagé aux quatre coins de la Terre de 2001 à 2008. Rencontre avec un artiste engagé et très talentueux.

La Gazette de Bali : Comment vous est venue cette idée des « Femmes du monde » ?

Titouan Lamazou : J’ai fait un jour à Bali le portrait de Dayu, une destinée particulière partagée entre son appartenance à une haute caste et son métier de serveuse au Planet Hollywood. Comme beaucoup d’artistes, j’aime les femmes, j’aime les peindre et les photographier, ce n’est pas très original mais mon travail a pris rapidement un tournant militant. J’ai voulu réaliser un portrait subjectif du monde à travers toutes ces destinées de femmes remarquables, ce projet est devenu le livre de la défense des droits des femmes, des militantes. Mon premier voyage en 2001 a été pour la Corne de l’Afrique, la matrice des mutilations féminines et de toutes sortes de privations de liberté. Ensuite, je suis revenu en Indonésie pour faire 15 portraits entre Jakarta, Bali, Flores et Savu.

LGdB : C’est grâce à ce travail que vous êtes devenu artiste de l’Unesco pour la paix ?

T.L : Oui, l’Unesco décerne ce titre à des artistes qui défendent une cause. Ca me facilite beaucoup la tâche auprès de toutes sortes d’autorités, depuis la Marine indonésienne jusqu’au Haut Comité aux Réfugiés pour mon travail actuel au Mali et un livre que je prépare sur les réfugiés touaregs.

LGdB : Pourquoi cette expo à Bali ?

T.L : Ce n’est pas la première fois que j’expose en Indonésie, le centre culturel français de Jakarta m’avait organisé une expo intitulée « Femmes Indonésiennes » en 2005 à la Galerie Nationale. J’ai profité de ce que ma fille Anaïs est scolarisée cette année à l’école française de Bali pour accrocher quelques-uns de mes portraits, pas uniquement indonésiens, dans la galerie Nacivet. Je connais Jean-Paul et Danièle Nacivet depuis mes débuts à Bali, je me suis souvent réfugié chez eux pour écrire dans le calme.

LGdB : Un marin comme vous doit sentir quelque attirance pour le plus grand archipel du monde ?

T.L : Je suis loin d’avoir sillonné toute l’Indonésie mais j’ai une attirance particulière pour la mer de Flores, c’est un coin magnifique. La variété des bateaux et la beauté des femmes des petites îles de la Sonde me rappellent beaucoup le Pacifique et surtout la Polynésie où j’ai vécu. Il figure d’ailleurs dans l’expo un portraiitouant d’une femme de Savu aux longs cheveux dans lesquels j’ai glissé les mots Tahiti, Fidji et Samoa. Propos recueillis par Socrate Georgiades

Exposition « Femmes du Monde » de Titouan Lamazou. Nacivet Art Photography, Jl. Raya Seminyak n°71, Seminyak. Tél. (0361) 73 21 27, courriel : contact@nacivet.com. Plus d’info sur l’artiste : www.titouanlamazou.com

Réagir à cet article


modération à priori

Votre message sera affiché après validation par un modérateur.

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?

2014 © La gazette de Bali - Marque déposée de PT. BALI COCORICCO. Adresse officielle de PT.BALICOCORICO : Jl I Gusti Ngurah Rai, Tuban 80361. Bureau commercial à Seminyak, merci de nous demander le plan d'accès avant de venir. Tél. 0361 733 574 (9h00 - 17h00) courriel : info@lagazettedebali.info
SIUP: 662/22-08/PK/IX/2011- NPWP. 02.278.558.8/906.000
Site Internet développé par Bali Reference