Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home3/socrate/public_html/config/ecran_securite.php on line 225
Shiru: le warung world de yoshiko la cosmopolite - La Gazette de Bali – Information sur Bali et l’Indonésie
La Gazette de Bali - Dernière éditionJuillet 2015
Loading
Edition

Veuillez patientez pendant le chargement de la page. Merci.

PolitiqueTourismeEvenementEconomieNew keywordcuisineReligionEnvironnementSanteSportart

La Gazette de Bali est un journal mensuel de 40 pages, imprimé à Bali et distribué à travers toute l’Indonésie. Seul média francophone en Indonésie, la Gazette de Bali propose un contenu généraliste pour mieux décrypter les cultures indonésiennes et l’actualité de ce vaste pays, grand comme l’Europe. Quelques pages pratiques sur Bali sont plus spécifiquement dédiées aux touristes, aux résidents et aux candidats à l’expatriation.

Jean Rocher: passioné par une histoire fort peu connue en France

Les tribulations d’un komodo de bois autour de la Terre

Laissez-vous glisser a Batu Belig, personne ne vous jettera la pierre

Le visa touriste est devenu gratuit

Carmen Buisson: J’avais besoin de lumière

Avec Pierre Portes & Partners, l’immobilier prend un coup de sérieux

L’origine des nuages

Mon Bali par Manuela Molinari Dars

Prostitution : célébrités en short time ou pour la nuit

Ah, qu’il fait bon être démocratique en Indonésie

Republik 1945, quand le nationalisme se répand aussi dans l’assiette

Warung pizzeria Roma: le pett miracle italien de la sunset

Sashi Gandarum: La nouvelle "Rock Chick" de Bali

LE HOT AIR ! 10ème COMPETITION DE KITESURF A BALI

Le 7ème International Body Music Festival prend place à Bali

Cuisine

par Tristan Lochon | Edition de February 2013

Shiru: le warung world de yoshiko la cosmopolite

Shiru: le warung world de yoshiko la cosmopolite - La Gazette de Bali

Japonaise, française, chinoise, thaïe, vietnamienne et autres, la carte du restaurant « Shiru » (soupe) vous fait partager les cuisines du monde, avec une petite touche personnelle à la nippone. Yoshiko Kinoshita, installée à Bali depuis un an, a ouvert il y a un mois et demi ce petit repère qu’elle considère comme un warung. « Les amis me disent que ce n’est pas comme un vrai parce qu’il est un peu chic. C’est mon warung personnel  », explique-t-elle en souriant. Il n’y a pas que l’endroit qui est particulier. En y regardant de plus près, la carte proposée par notre hôte est elle aussi, très atypique. Des soupes en tous genres, des cocktails de fruits et de légumes, des petits déjeuners américains et des desserts français, le menu est à l’image de Yoshiko. Venue du Japon en France pour étudier, elle a toujours été passionnée par les voyages culinaires et ne peut s’empêcher de tester de nouvelles choses. « Je fais des produits bons pour la santé, sans rentrer dans une politique bio ou végétarienne. Mon menu n’est pas très étoffé, mais c’est bon et c’est ce qui compte.  » Yoshiko sait ce qu’elle veut et elle le fait savoir. Ce n’est pas une chef, mais c’est elle qui cuisine, aidée par une Indonésienne. Un choc des cultures qui pose quelques soucis de compréhension : « c’est parfois compliqué avec le personnel que j’emploie parce qu’ils n’ont souvent pas les mêmes notions au niveau du goût, je dois toujours goûter pour être sûre qu’ils aient respecté ma recette  », s’étonne Yoshiko.

Elle a vécu au Japon, en France, aux Etats-Unis, en Afrique et partout, elle aura trouvé des idées pour améliorer et diversifier ses plats. Cette femme au caractère bien trempé aime les produits sains : « ma base de cuisine est japonaise. Les Français mangeaient trop gras, alors je me suis mis à substituer les épices au beurre et à l’huile. Mes amis pensaient que j’étais douée pour ça. Mais l’Europe ne va pas bien, donc je suis venue ici. » Du pâté de foie de volaille pour rappeler les saveurs de la charcuterie française, une soupe de tomate épicée comme un gaspacho andalou, du pain au soja pour remplacer notre traditionnelle baguette, Yoshiko innove, crée, réinvente la cuisine. Les plats et desserts du jour finissent de compléter la carte que les habitués viennent consulter. « Jusqu’à aujourd’hui, ma clientèle est essentiellement japonaise et française. Il y a aussi beaucoup de gens de mon groupe de yoga. Les touristes commencent à s’y intéresser tout doucement  », raconte Yoshiko, toujours aussi souriante. Ils raffolent de sa crème brûlée. Un exercice difficile à réaliser mais auquel l’ingénieuse est parvenue : « la crème brûlée doit être cuite à 70 degrés. Ici, il n’y a que des fours à gaz, qui ne descendent pas en dessous de 100 degrés. J’ai donc trouvé une méthode, j’ouvre mon four et elle cuit au bain-marie, la chaleur baisse et ma crème brulée est réussie !  » Merci pour l’info Yoshiko.

Shiru, Kunti Plaza n°13 (derrière le Bali Deli), Jalan Kunti I, Seminyak. Tel. 0857 3866 8171 Ouvert de 8h à 20h. Vente à emporter

Reply to this article


pre-moderation

This forum is moderated beforehand: your contribution will only appear after being validated by a site administrator.

Any message or comment?
Who are you?

2014 © La gazette de Bali - Marque déposée de PT. BALI COCORICCO. Adresse officielle de PT.BALICOCORICO : Jl I Gusti Ngurah Rai, Tuban 80361. Bureau commercial à Seminyak, merci de nous demander le plan d'accès avant de venir. Tél. 0361 733 574 (9h00 - 17h00) courriel : info@lagazettedebali.info
SIUP: 662/22-08/PK/IX/2011- NPWP. 02.278.558.8/906.000
Site Internet développé par Bali Reference