Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home3/socrate/public_html/config/ecran_securite.php on line 225
Pas bornée, la cuisine de Bornéo - La Gazette de Bali – Information sur Bali et l’Indonésie
La Gazette de Bali - Dernière éditionOctobre 2014
Loading
Edition

Veuillez patientez pendant le chargement de la page. Merci.

TourismeSportSanteReligionartEconomiePolitiqueEnvironnementEvenementcuisine

La Gazette de Bali est un journal mensuel de 40 pages, imprimé à Bali et distribué à travers toute l’Indonésie. Seul média francophone en Indonésie, la Gazette de Bali propose un contenu généraliste pour mieux décrypter les cultures indonésiennes et l’actualité de ce vaste pays, grand comme l’Europe. Quelques pages pratiques sur Bali sont plus spécifiquement dédiées aux touristes sur Bali, aux résidents et aux candidats à l’expatriation.

Chanée : devant le succès de "Kalaweit" une deuxième saison est prévue

Elections : les forces anti-démocratiques encore à l’oeuvre

Les limites étroites de la liberté d’expression on line

Avec Accor, l’hôtellerie française s’accorde au marché indonésien

Le premier voyage de Pierre Poivre en Asie passe par Batavia

Partenariat Smiley World & Insens’o

Le premier cinéma végétarien du monde ouvre à Ubud

Découvrez les bases du massage avec Espace SPA Bali

Pet Food à Balibel

A Nusa Dua, on tire et on pointe !

Elles vont marcher avec leur ruban rose

Agenda culturel octobre 2014

La fée de Goa Gajah

The Dusty : tiercé gagnant à la course au good karma

Mon Bali par, Adrian Giordano

Petit traité pour se faire bien traiter par nos traiteurs

L’esprit mathématique, tout le monde peut l’avoir

Un chef se met à table

Au Sate House, on n’embroche pas le client

Marshello (Lolot Aryafara) : un missionnaire au message rock

Cuisine

par Ida Ayu Puspa Eny | Edition de novembre 2012

Pas bornée, la cuisine de Bornéo

Pas bornée, la cuisine de Bornéo - La Gazette de Bali

Mes parents me répétaient souvent : si tu veux être aimée par ton mari et ta famille, veille d’abord à ce que leur ventre soit satisfait. Je crois qu’en français on dit : « l’amour passe par l’estomac ». Je ne tiens pas à vous ennuyer avec des vieux proverbes, mais j’ai souvent observé l’influence des aliments sur l’état d’esprit des membres de ma famille. S’il y a un plat savoureux à la maison, l’harmonie règne et personne n’a envie d’aller manger à l’extérieur. Notre palais s’est habitué au goût « maison » et notre langue s’est imprégnée de ces saveurs.

J’ai la chance d’être ouverte à tous les goûts et ma curiosité me permet d’élargir continuellement mon horizon, en particulier en ce qui concerne les aliments. Aussi voudrais-je vous inviter ce mois-ci dans la partie orientale de Bornéo. Vous avez peur de tomber sur les chasseurs de tête de la tribu des Dayak ? Mais non, vous n’y êtes pas du tout ! Il s’agît juste de goûter à la cuisine de Kaltim, de Kalimantan Timur ! Pour cela, deux beaux mecs m’entraînent dans un coin caché, une adresse tellement confidentielle que je me demande comment on peut la dénicher tout seul. Dans la Jl Double Six, on bifurque dans un gang qui indique un autre restaurant (Pearl), on tourne à droite sur un parking en gravier, pour arriver tout au fond devant un panneau « Jadi’s Home Café ».

Ce petit restaurant est l’univers de la charmante Sri Chrisnawaty. Dans une courette assez fraîche, des tables sont disposées dans un désordre étudié. Le mobilier est de récupération, mais l’installation paraît plutôt proprette dans son ensemble. Ibu Sri est aux fourneaux et applique apparemment le dicton ci-dessus à une plus large échelle : grâce à l’éventail de ses connaissances, la magie culinaire ne vise pas seulement la famille, mais toute la clientèle qui vient ici pour se faire servir des plats typiques de Bornéo, cuisinés avec autant de goût que d’amour.

Sur le menu, poissons, crabes, crevettes et du poulet. Sri fait mariner tous ses poissons et viandes dans du jus de citron pour enlever l’odeur forte de la chair et jure que jamais la moindre molécule de MSG entre dans ses préparations. C’est sa petite île natale du nord-est de Kalimantan, où chaque repas familial était accompagné des produits de la pêche quotidienne, qui lui aurait inculqué la nécessité des produits 100% frais. Aujourd’hui, cette règle est pour une bonne partie dans le succès de son restaurant.

Lorsqu’elle prépare nos commandes, la cuisine ouverte diffuse des arômes d’herbes fraîches qui font frémir mes papilles et me donnent faim. Quand les plats arrivent finalement, je salive carrément. Sri a eu la gentillesse de partager quelques recettes avec moi.

Omai ou Bornéo Fish (préparation facile pour un plat très savoureux) : Filets de poisson kembung, tomates, haricots, piments, citron kasturi, sel. Découpez finement les filets de poisson et rajoutez le jus de citron. Coupez les tomates en dés, coupez les haricots, hachez finement le piment, mélangez tous les ingrédients, salez et servez.

Nasi Bakepor (le nasi goreng à la Dayak) : riz, feuilles de laurier, pandanus coupé en morceaux, daun kemangi (basilique indonésien), sel, du poisson salé frit et émietté, jus de citron vert, cabai rawit (piment). Cuisez le riz dans une poêle téflon sur du feu doux, avec le laurier, le pandanus et le sel. Tournez régulièrement jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène. Coupez le feu et servez, garni de basilique, de miettes de poisson salé, de jus de citron et de piment.

Sambal Pirik Limau : piment rouge, piment fort, échalotes tranchées en gros morceaux, sel, huile de coco, citron limau coupé finement. Bouillez le piment rouge et piment fort, retirez du feu et hachez le tout. Faites sauter les échalotes jusqu’à mi-cuisson, rajoutez le piment haché, puis écrasez le tout. Rajoutez les tranches de citron limau et mélangez.

Un jour, quand vous n’aurez pas envie de cuisiner vous-même, allez voir Ibu Sri qui se fera un plaisir de vous détailler son menu. Si vous habitez dans le coin, vous pouvez même vous faire livrer. Quant à ceux qui veulent connaître une cuisine encore plus authentique et souhaitent absolument manger des pousses de rotin à l’image des Dayak, ils doivent faire le déplacement jusqu’à Kaltim. Sri vous fournira peut-être une ou deux bonnes adresses.

Jadi’s Home Café Jl Double Six, Legian Kaja (face à Eddy’s Cottage, près de Pearl) Tél. 081 79 72 09 03 Courriel : srichrisnawaty@yahoo.com

Réagir à cet article


modération à priori

Votre message sera affiché après validation par un modérateur.

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?

2014 © La gazette de Bali - Marque déposée de PT. BALI COCORICCO. Adresse officielle de PT.BALICOCORICO : Jl I Gusti Ngurah Rai, Tuban 80361. Bureau commercial à Seminyak, merci de nous demander le plan d'accès avant de venir. Tél. 0361 733 574 (9h00 - 17h00) courriel : info@lagazettedebali.info
SIUP: 662/22-08/PK/IX/2011- NPWP. 02.278.558.8/906.000
Site Internet développé par Bali Reference