UN IZAKAYA EN TERRE HIPSTER, DES PETITS DEJEUNERS VERTS ET NOSTIMO

PARTAGER SUR

ONE EYED JACK, UN IZAKAYA EN TERRE HIPSTER

La nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre de wasabi dans la communauté des amateurs de bonne chère japonaise. Un Izakaya, c’est l’équivalent du pub anglais ou de notre bon vieux café brasserie où on vient boire un verre, grignoter avec ses copains. A Canggu, forcément on a accordé un soin particulier à la déco mais c’est surtout dans l’assiette que ça se passe. Aperçu dans les cuisines, Shigehiko Morita, celui qui officiait dans le regretté Doji sur Jl. Subak Sari. Difficile d’interviewer ce chef timide mais sa cuisine parle pour lui. Divine. Un izakaya n’a normalement pas de prétention culinaire mais là, ça force le respect, on va de surprise en surprise. Un peu de modernité avec un aioli au wasabi pour accompagner des tempuras de bébés calmars, une soupe miso fumée et très odorante, une herbe fraiche pour sublimer un sashimi de thon, on vous laisse découvrir la suite. On a commandé et recommandé jusqu’à satiété, les portions ne sont pas très conséquentes suivant le principe des tapas et les prix assez relevés mais ça mérite vraiment le détour pour passer un bon moment dans un lieu chaleureux.
One Eyed Jack Jl. Pantai Berawa (juste avant le Finn’s sur la gauche), tél. 081 999 291 888.
Ouvert de 17h à minuit tous les jours

 

20170327_085435LES PETITS DEJEUNERS DES PETITS HOMMES VERTS

Bali continue d’être une terre d’exploration culinaire dans tous les domaines. On remarque de plus en plus de soins apportés au petit-déjeuner et à l’éventail de plats proposés le matin. Le temps du jaffle tomate et fromage Kraft est bien loin, celui du nasi goreng encore plus et le roboratif petit dej’ australien à base de saucisses, œufs et haricots s’estompe peu à peu.
A présent, on observe un glissement vers des petits déjeuners de plus en plus à composante végétarienne, vegan et même raw, toujours plus sophistiqués. Le Gourmet Café propose même de remplacer les œufs par du tofu. A MyWarung Echo Beach
(Jl. Batu Mejan n°78), le Green Plate propose une assiette verte particulièrement réussie et appétissante à base de quinoa, épinard, avocat, œufs pochés, feta et pesto. Au Cafe Cous Cous (Jl. Bumbak, Gg. Pulau Bali), on vous servira des œufs brouillés très aérés avec des épinards frais et des tomates écrasées, de la feta, le tout enroulé dans une tortilla de blé complet, un bon mélange surprenant et nourrissant.

 

CuisineNOSTIMO, LE DERNIER-NE GREC SUR LA PETITENGET

C’est Marinos Kokotovis qui a ouvert le bal des restaurants grecs à Bali en prenant place le premier en 2001 sur
Jl. Oberoi alors qu’il n’y avait encore que des rizières un peu partout. Depuis, malheureusement, il a revendu son restaurant qui a prospéré avec les touristes mais beaucoup perdu de son charme. Ensuite, Adonis, un autre Grec a créé Pantarei sur Jl. Raya Seminyak, un bel endroit moderne proposant une bonne cuisine mais sans le charme d’un décor bleu et blanc qu’on aime tant dans les petites tavernes. Pour ma part, le Warung Souvlaki, mon préféré, a vu le jour il y a trois ans sur Jl. Double Six, lui aussi fondé par une Grecque. Pour maintenir des prix très bas et se conformer aux standards de la rue, les plats sont réalisés sans huile d’olive mais la cuisine est pourtant particulièrement authentique et goûteuse, dans un décor simple et réussi qui rappelle une petite taverne de Santorin. Enfin, dans ce carré branché et en pleine ébullition en haut de Jl. Petitenget, autour de l’Hacienda et DaMaria, un petit grill grec vient de voir le jour, il s’agit de Nostimo. Totalement ouvert sur la rue, un peu chaud le midi, on y mange assez correctement mais les prix sont un peu élevés. Service sympa, charmante manager, rien ne vous laissera un souvenir impérissable mais les goûts sont assez exacts et la pita particulièrement goûteuse.
Nostimo, Jl. Petitenget n°17B, Kerobokan. Tél. 081 239 703 636

20170327_085435OneEyedJack_010
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE