INTIMIDATION : ARRESTATION DE DEUX MEMBRES DU FPI

PARTAGER SUR

Dans un climat d’intolérance grandissante à l’encontre des minorités et de la liberté d’expression normalement dévolue à chaque citoyen du pays, la police de Jakarta-Est a arrêté deux membres du Front des défenseurs de l’islam (FPI) pour leur implication dans des violences à l’encontre d’un adolescent de 15 ans qui avait exprimé son mépris à l’égard de leur leader Rizieq Shihab.

L’arrestation s’est produite à la suite de la diffusion d’une vidéo montrant les islamistes attaquant le domicile de Putra Mario Alvian Alexander, un lycéen sino-indonésien de Cipinang Muara, Jatinegara, en représailles contre les commentaires qu’il avait publiés sur les réseaux sociaux.

« Nous avons arrêtés deux personnes, dont les initiales sont M et U. Nous allons les transférer à la police de Jakarta pour enquête », a dit le chef du commissariat de Jakarta-Est Andry Wibowo.

La vidéo de l’incident est devenue virale sur Internet. Elle montre des gens se revendiquant du FPI interrogeant le jeune homme dans une pièce.

Le groupe a forcé le jeune lycéen, qui apparaît visiblement traumatisé, à signer une lettre d’excuse. Dans un autre passage, on voit Putra Mario Alvian Alexander recevoir des coups sur le visage.

Dans un incident semblable, Fiera Lovita, une doctoresse de Solok (Sumatra-Ouest), a été la cible de menaces et d’intimidation après avoir critiqué un imam sur Facebook le mois dernier.

Elle a dû fuir vers la capitale où elle a demandé secours auprès de la Fondation d’assistance à l’aide légale (YLBHI).

Lire aussi :
Le FPI fait une descente dans une supposée « partouze gay »
POLEMIQUE AUTOUR DE L’ENTRAINEMENT MILITAIRE DU FPI
PROCES D’AHOK : QUAND LE FPI VEUT FAIRE GOBER DU FITSA HATS
Ramadan : le verre de trop du FPI

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE