UNE INDONESIENNE IMPLIQUEE DANS L’ASSASSINAT DE KIM-JONG NAM

PARTAGER SUR

Le gouvernement indonésien a confirmé qu’une ressortissante indonésienne est bien détenue par la police malaisienne en relation avec l’assassinat à l’aéroport de Kuala Lumpur de Kim Jong-nam, le demi-frère du leader de la Corée du Nord.

Lalu Muhammad Iqbal, directeur du département chargé de la sécurité des Indonésiens à l’étranger au ministère des Affaires étrangères, a expliqué que Siti Aishah, 25 ans, a bien été arrêtée peu après le meurtre et qu’elle était bien de nationalité indonésiene.

La police a également arrêté une autre femme, âgée de 28 ans, en possession d’un passeport vietnamien au nom de Thi Huong, bien qu’il ne soit pas encore établi que le document soit authentique.

Les deux femmes ont clairement été identifiées grâce aux caméras de surveillance.

Quatre hommes ont ensuite été arrêtés.

Pour leur défense, les six suspects affirment pour le moment qu’ils pensaient participé à un gag, ou à une farce.

Siti Aishah, qui travaille comme hôtesse dans une boite de nuit de la capitale malaisienne, a expliqué qu’elle avait été approchée par un homme qui lui a offert 100 dollars pour réaliser la « farce ».

Selon les premiers éléments scientifiques de l’enquête, le demi-frère de Kim Jong-un a été tué par un poison à effet rapide alors qu’il se préparait à embarquer pour rentrer chez lui à Macau lundi matin.

Il est mort pendant son trajet vers l’hôpital. Il avait 46 ans.

SOURCETelegraph
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE