LE GENERAL NURMYANTO INTERDIT DE VOL VERS LES ÉTATS-UNIS

PARTAGER SUR

L’Indonésie a envoyé une note diplomatique au Secrétaire d’État des États-Unis et a convoqué l’ambassadeur à Jakarta après que le chef des armées indonésien se soit vu interdire l’accès au territoire des États-Unis.

Le général Gatot Nurmantyo, commandant des forces armées indonésiennes (TNI) se préparait à monter à bord d’un vol des Emirats samedi dernier lorsque la compagnie aérienne lui a notifié que les autorités étasuniennes lui refusaient l’entrée sur son sol.

Le général indonésien se rendait aux États-Unis à l’invitation du général Joseph F. Dunford Jr, président du Joint Chiefs of Staff et ancien responsable de l’US Marine Corps.

Il devait aussi prendre part à un forum organisé par le Center for Strategic and International Studies (CSIS) à Washington.

« TNI attend toujours une explication au regard de cet incident, considérant que ce voyage aux États-Unis avait comme base une invitation du président du Joint Chiefs of Staff et les bonnes relations entre les deux pays », a dit le général Wuryanto, porte-parole de l’armée indonésienne.

« L’ambassade indonésienne à Washington a envoyé une note diplomatique au Département d’État demandant une clarification sur l’incident d’hier », a pour sa part affirmé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères indonésien Arrmanatha Nasir.

L’ambassade des Etas-Unis en Indonésie a publié un communiqué sur son site web présentant des excuses pour le désagrément causé au général et a ajouté qu’elle travaillait à faciliter son déplacement.

Sur la scène nationale, le général Gatot Nurmyanto est connu pour chercher régulièrement la controverse avec des actions et des analyses reflétant ses ambitions politiques.

Il a avancé l’idée à plusieurs reprises que l’Indonésie était assiégée par des « guerres d’intermédiaires » impliquant des états étrangers et aussi que le renouveau de la « menace communiste » était bien réelle.

L’Indonésie a de bonnes relations avec les USA même si par le passé, les relations entre les deux armées ont été quelquefois tendues en raison des allégations d’abus des Droits de l’Homme qui pèsent régulièrement sur l’armée indonésienne.

Lire aussi :
JOKOWI : L’ARMEE DOIT RESTER EN DEHORS DE LA POLITIQUE
L’armée indonésienne en panne de modernisation

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE