FORBES : LES FRÈRES HARTONO RESTENT LES INDONÉSIENS LES PLUS RICHES

PARTAGER SUR

Même dans les rangs de l’élite indonésienne, parmi les 50 plus riches du pays, il y a une hiérarchie. Et une fois encore, les très riches sont devenus encore plus riches.

En effet, les frères Hartono, qui sont numéro 1 depuis 9 ans de suite, continuent de distancer leurs poursuivants.

Ils valent maintenant 32 milliards de dollars, soit une progression de 17,1 milliards par rapport à 2016, principalement en raison d’une augmentation de 50% de la valeur de leurs parts dans la Bank Central Asia (BCA).

Les frères Hartono avaient hérité de la marque de cigarettes au clou de girofle Djarum il y a quelques décennies mais ils se sont diversifiés intelligemment, affirment les experts, prenant des parts dans la BCA après que le clan Salim ait perdu son contrôle dans la crise financière asiatique de 1997-1998.

Cette année, les Hartono ont accru leur participation dans BCA, passant de 47% à 55%.

Ils viennent aussi d’investir dans l’entreprise de consoles de jeux singapourienne Razer, qui vient récemment d’entrer en bourse à Hong Kong.

Tous les classés du Top Ten à l’exception d’un ont accru leur fortune d’au moins 10% cette année, en partie grâce à la valeur de leurs actions.

La bourse indonésienne a cru de 17% pendant la même période.

Le programme d’amnistie fiscale a permis de mettre à jour les biens cachés des Indonésiens les plus riches contre une modeste taxation.

Ainsi, le montant total de la richesse des 50 Indonésiens les plus riches est passé en 2017 à 126 milliards de dollars, contre 99 milliards en 2016.

Le dernier a rejoindre cette liste a une fortune évaluée à 450 millions de dollars, soit 30 millions de plus que le dernier de la liste 2016.

La liste complète sera publiée dans l’édition de décembre du magazine Forbes.

Lire aussi :
1% DES INDONESIENS DETIENT LA MOITIE DE LA RICHESSE DU PAYS
DES NOMS INDONESIENS DANS LA LISTE DES PANAMA PAPERS
PARADISE PAPERS : DES NOMS RÉVÉLÉS DANS L’INDIFFERENCE GENERALE
Panama Papers, amnistie : L’Indonésie face à ses démons fiscaux
ACCORD SUISSE-INDONESIE CONTRE L’EVASION FISCALE
IMPOTS : HONG KONG ET INDONESIE PASSENT UN ACCORD D’ECHANGE D’INFORMATION
4 INDONESIENS AUSSI RICHES QUE LES 100 MILLIONS LES PLUS PAUVRES

SOURCEForbes
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE