FEUX DE FORETS : MORATOIRE SUR LA CONVERSION DES TOURBIERES

PARTAGER SUR

Le gouvernement indonésien vient de décider une mesure capitale pour la santé publique et le réchauffement climatique. En effet, le président Jokowi a annoncé un moratoire sur toutes les activités qui pourraient endommager les tourbières, une décision qui devra sans aucun doute aider à empêcher les feux de forêts et ainsi couper court aux émissions de carbone dans les années à venir.

Cette mesure représente « exactement la sorte de leadership dont le monde a besoin en ce moment », a dit avec enthousiasme Erik Solheim, un responsable des Nations Unies pour l’environnement.

L’Indonésie est connue pour ses vastes tourbières, composées de carbone, de matières organiques décomposées et de tourbe. Ces terres ont été considérablement menacées récemment par les activités humaines, principalement l’agriculture. Pour faire place aux cultures, les paysans ont délibérément asséché les terres et déclenché des feux pour éliminer la végétation.

Lors des saisons sèches, ces feux se sont propagés sur des régions entières, provoquant un énorme nuage de fumée toxique relâchant des millions de tonnes de dioxyde de carbone qui ont posé une menace directe pour la santé de millions de personnes, notamment pour leur système respiratoire.

Lire aussi :
FEUX DE FORETS : COMMENT LES ENTREPRISES ECHAPPENT AUX SANCTIONS

Ces feux sont devenus une préoccupation grandissante pour la communauté scientifique qui affirme que le réchauffement climatique ne peut qu’exacerber ces feux de forêts à l’avenir.

Lire aussi :
FEUX DE FORETS : DES OFFICIELS PRIS EN OTAGES A RIAU

« En renforçant les efforts de prévention pour protéger les tourbières, comme par exemple en interdisant toute conversion pour certaines plantations et en encourageant la restoration des terres abîmées, cette mesure est une contribution majeure à l’accord de Paris sur le climat et un répit pour les millions d’Indonésiens qui souffrent des effets toxiques du nuage de fumée », s’est félicité Nirarta Samadhi, directeur de l’Institut indonésien des ressources mondiales.

Lire aussi :
FEUX DE FORETS : 15 ENTREPRISES RELAXEES A RIAU

Le gouvernement s’est penché sur le dossier des feux de forêts depuis janvier dernier, lorsque le président a créé une agence chargée de restorer les tourbières endommagées par les feux de 2015, soit 5 millions d’acres.

Lire aussi :
BROUILLE INDONESIE-SINGAPOUR AU SUJET DES FEUX DE FORETS

Au delà de la réparation des dommages causés, l’annonce du moratoire lundi dernier devrait également garantir la préservation des terres restantes.

Il faudra pour cela que l’application de ces deux mesures capitales soit effectives sur le terrain.

D’après Washington Post.

SOURCEWhashington Post
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE