FEUX DE FORETS : 15 ENTREPRISES RELAXEES A RIAU

PARTAGER SUR

Le 23 juillet dernier, 15 entreprises exploitant la forêt à Riau (Sumatra) ont reçu une notification selon laquelle elles ne seront pas poursuivies pour les feux de forêts qui ont ravagé la province l’an dernier. Aucune charge ne seront retenues contre elles.

« Nous sommes très déçus de cette décision », a dit Riko Kurniawan, directeur de l’ONG environnementale Walhi pour cette province. Cela montre le « manque de sérieux » de la police dans sa poursuite des entreprises coupables, a-t-il ajouté.

« C’est un des indicateurs qui montrent à quel point le gouvernement n’est pas sérieux, notamment lorsqu’il s’agit de faire respecter la loi, dans son projet d’éradiquer les feux de forêts », a pour sa part commenté Tegug Surya, de Greenpeace.

Le 27 juillet, Luhut Pandjaitan, ministre de la Sécurité en charge du dossier des feux de forêts, a exprimé sa préoccupation au sujet de la décision de la police de Riau de ne pas poursuivre ces 15 entreprises et a promis de chercher une explication.

Mais le jour d’après, le président Jokowi a annoncé un remaniement ministériel longuement attendu dans lequel Pandjaitan a été remplacé. Il est désormais incertain et peu probable que Pandjaitan, qui a été placé aux Affaires maritimes, continue d’être en charge des feux de forêts.

La catastrophe de 2015 ne sera sans doute pas répétée cette année en raison de l’absence prolongée d’épisodes de sécheresse habituellement apportés par El Nino. Mais des dizaines d’incendies déclenchés volontairement dans le but d’étendre les cultures sur brûlis de palmiers à huile ont été repérés ces dernières semaines, notamment dans la province de Riau où la police a relaxé les 15 entreprises de toutes implications dans la catastrophe de l’an dernier.

SOURCEMongabay
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE