Une femme arrêtée pour s’être mariée sous l’identité d’un homme

PARTAGER SUR

Une Indonésienne qui prétendait être un homme dans le but de se marier a été arrêtée après que l’épouse choquée se soit rendue compte du subterfuge, la police locale a dit dans un communiqué vendredi.

Suwarti est détenue depuis jeudi après que l’épouse se soit rendue auprès des autorités pour porter plainte, plusieurs mois après que la paire ait convolé en justes noces lors d’une cérémonie à Boyolali, Java.

L’épouse, Heniyati, est devenue suspicieuse après le refus du « mari » de consommer l’union.

Suwarti a reconnu le subterfuge et risque jusqu’à 7 ans de prison pour avoir falsifié son identité, a expliqué le chef de la police locale.

« Elle a falsifié tous les documents pour le mariage… Ma famille et moi sommes déçus. Nous nous sentons humiliés », a dit Heniyati, 25 ans, au Jakarta Post.

Le police a affirmé être encore en train de chercher à expliciter les raisons qui ont poussé Suwarti à ce subterfuge.

La seule raison invoqué par cette dernière, c’est qu’elle a été déçue par un mariage précédent, duquel elle a eu un enfant, aujourd’hui âgé de 17 ans.

Quand elles se sont rencontrées, Suwarti, âgée de 40 ans, s’est présentée avec le nom masculin de Muhamad Efendi Saputra et a affirmé qu’elle était un officier de police.

Après un flirt qui a duré quelques mois, la paire s’est mariée l’an dernier dans leur ville de Boyolali. Suwarti a même loué des figurants pour prétendre être des membres de sa famille lors de la cérémonie.

Après plusieurs mois de vie conjugale, Henyati a finalement découvert une carte d’identité dans le portefeuille de Suwarti qui lui a révélé qui il était vraiment.

La vie quotidienne des campagnes dans l’Indonésie largement musulmane reste jusqu’à aujourd’hui très conservatrice et les gays, lesbiennes et transgenres souffrent souvent de discrimination et d’un manque récurent d’acceptation.

Toutefois, Boyolali est une ville coutumière du mariage homosexuel puisque fin 2015, deux hommes s’étaient déjà mariés lors d’une cérémonie traditionnelle, l’un des deux habillé en femme, provoquant un scandale et un émoi certains dans tout le pays. Une vague de mariages homosexuels non officiels a aussi secoué l’île touristique de Bali ces derniers mois, provoquant indignation et outrage parmi la population.
082306500_1444619391-Pernikahan-Sesama-Jenis-di-Boyolali

SOURCEMalaysian Digest
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE