CIRCLE ART RESIDENCY, SAGA FESTIVAL, TANGO PARADISE, KANASTA ABRAMS ET JEAN-PAUL DECROCK

PARTAGER SUR

<Les 8 et 9 décembre>
7 artistes pour 1 seule exposition
Venez découvrir le nouveau projet de la maison d’art Cata Odata à Ubud avec cette animation orchestrée par Circle Art Residency, une nouvelle initiative à but non lucratif qui rassemble 7 artistes de différents horizons. Pendant 1 mois, les artistes travailleront sur une exposition commune qui sera présentée pendant deux jours. Vous découvrirez Susana Sanroman, une artiste espagnole, Max Maxwell qui exerce dans de nombreux domaines tels que la peinture, la sculpture, l’installation et la réalisation de films. Il y aura aussi la photographe Inde Roper Evans, le peintre Ramachandra Selvam et la designer Vanja Karas ainsi que Marisa Polin et Marie Louise Jones, cinéastes et cofondatrices de Circle Art Residency. Elles espèrent créer des liens et des partenariats avec des artistes locaux et des galeries afin de maximiser le potentiel d’échanges créatifs au cours de cette occasion unique.
Exposition Cata Odata & Circle Art Residency,
Jl. Penestanan Kelod, Ubud. cataodata.com

<Les 28 et 29 décembre>
DJ Snake débarque à Bali
Le Saga Music Festival est l’évènement musical incontournable de cette fin d’année. Il se déroule sur 2 jours, les 28 et 29 décembre dans le parc culturel Garuda Wisnu Kencana, à côté de l’aéroport. Ce dernier fait 240 hectares, de quoi pouvoir danser sans être coincé dans la foule. Le festival électronique accueille les plus grands DJ de la planète, FKJ, Dropgun, Chris Lake, TWRK, République Rave, Marc Benjamin, Tenjo, DJ Stan, DJ Yasmin, DJ Jesse Wild, Dipha Barus, avec en clou du show : DJ Snake ! Vous pourrez également retrouver d’autres activités comme des ateliers culinaires ou des attractions culturelles diverses.
Rendez-vous à 2 heures de l’après-midi le 28 décembre.
Saga Music Festival à Garuda Wisnu Kencana (GWK) Cultural Park, Jimbaran. www.sagafestival.com

<Samedi 2 décembre>
L’Argentine fait virevolter Bali
Le Corte et la Bañera, ça vous parle ? Le Padma organise début décembre une soirée pour venir admirer les plus grands danseurs de tango de la planète, « Tango Paradise ». Organisé par l’ambassade d’Argentine, ce rendez-vous avec soirée de gala aura lieu dans la salle de bal du resort. La soirée comprend un dîner et un show de classe mondiale présenté par des maîtres du tango argentin, des danseurs traditionnels indonésiens et par un spectacle de tango solo venant de Russie. Des DJs, Anthony Miller, El Mafioso (Australie), et Shinji Li (Japon), ajouteront leurs talents à la soirée de gala. Les fonds récoltés serviront à la fondation Bali Smiles qui offre des soins de chirurgie faciale aux habitants de Bali et de l’est de l’Indonésie.
« Tango Paradise », à 19h30, 1 500 000rp Padma Resort, Jl. Padma n°1, Legian.
www.balitangoinparadise.com, senyumbali.org

<Du 1er au 31 décembre>
Kanasta Abrams à Paradiso
Peintre autodidacte, Kanasta Abrams, Américaine de dix-sept ans vivant à Bali, est depuis toujours fascinée par la peinture et le dessin. Elle pense constamment à sa prochaine peinture ; comment créer une forme physique à partir d’une idée parfois abstraite, un challenge qui n’est pas enseigné dans les écoles. L’inspiration artistique de Kanasta Abrams provient de son observation de sujets qui peuvent lui paraître très étranges, générant une réponse émotionnelle. Peindre, dessiner ces sujets lui donnent l’impression de les comprendre et de les ressentir avec force. C’est un état presque onirique, être tellement absorbée par le sujet à peindre, comme si, au lieu d’utiliser un pinceau et une toile, elle appliquait directement ses mains sur le sujet. Kanasta Abrams est très directe dans son comportement et son travail d’artiste le montre bien. Ses toiles représentent habituellement un sujet simple, et il est très facile de comprendre ce qui est montré. Trouver et comprendre le sens est cependant nettement plus difficile alors que le sujet est si simple. Kanasta est très influencée par le pop’art pour le choix des couleurs. Celles-ci sont vives et riches, contrastant fortement les unes avec les autres. Les contours noirs épais et les détails qui sont présents dans la plupart de ses peintures, sont inspirés par les bandes dessinées américaines, telles que D.C. et Marvel. Elle veut que ses peintures attirent notre regard, nous choquent. Paradiso Ubud se dit particulièrement fier de présenter le travail de cette très jeune artiste dont le talent et la maturité sont très prometteurs.
Kanasta Abrams à Paradiso Ubud, Jl. Gootama Selatan, Ubud, tél. 085 737 614 050

« Une veuve noire chez les ch’timis », un polar picard depuis Jakarta
Jean-Paul Decrock est un ancien cadre supérieur de banque. Aujourd’hui retraité, il vit à Jakarta et vient de sortir son deuxième roman policier intitulé « Une veuve noire chez les ch’timis ». Ce roman d’intrigue nous plonge dans une Picardie sombre bien loin de l’Indonésie. Quand l’abbé Etienne, accusé dans le passé de viol sur la personne de Lucienne, se suicide, le doute subsiste quant à la nature de sa mort. Jeanne O’Connell, la sœur de Lucienne, une Franco-irlandaise est tout de suite soupçonnée… Jean-Paul Decrock s’applique à mettre au grand jour à travers son roman, les travers des relations humaines. L’emprise et la manipulation dans ce cas, qu’exercent les femmes sur leurs partenaires pour arriver à leurs fins. L’art du faux-semblant sous forme d’une veuve noire.
« Une veuve noire chez les ch’timis », éd. Amalthée, 280 pages, 19,90€

De l’amour à la guerre au resto-ciné BlackBeach
Comme tous les mois, BlackBeach fait son cinéma, les films étrangers du jeudi seront consacrés à la naissance de l’Amérique et à ce qu’on peut appeler la période western. Pour les jeudis français, le thème est à l’image de la capitale française : romantique, avec 4 histoires d’amours.
Retrouvez donc « Little Big Man » mercredi 6 décembre avec Dustin Hoffman, mêlant aventure au drame en passant par la comédie, sur fond de conquête de l’Ouest. Les mercredis 13 et 20, retrouvez le célèbre film « Dances with Wolves » de Kevin Costner, puis « An American Legend », un film de 1993 de Walter Hill. Enfin, mercredi 27, on finit le mois en beauté avec « The Lone Ranger » dans lequel Johnny Depp lutte contre la cupidité et la corruption et passe d’homme à légende justicière. Pour ce qui est des jeudis, « Eperdument » sera diffusé le 7 décembre, une histoire d’amour compliquée entre une détenue et le directeur d’une maison d’arrêt incarné par Guillaume Gallienne, de la Comédie française. Le 14 novembre, c’est un film d’Alain Corneau qui vous sera proposé, « A trois, on y va ». Le 21 et le 28, deux grands films pour deux grands acteurs tous deux reconnus d’ailleurs aux Etats-Unis : « Mal de pierres » avec Marion Cotillard et « The Artist » avec Jean Dujardin, le « film muet » noir et blanc qui l’a rendu célèbre outre-Atlantique. BlackBeach, Jl. Hanoman n°5n Ubud. Tél. (0361) 97 13 53. A partir de 20h, tous les mercredis et jeudis. Entrée gratuite

Morgane Pareille

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE