UN ENQUETEUR DU KPK ATTAQUE A L’ACIDE PAR DEUX INCONNUS

PARTAGER SUR

Novel Baswedan, un inspecteur de premier plan de l’agence anti-corruption (KPK) souffre de sérieuses brûlures sur le visage après avoir été attaqué à l’acide par deux inconnus alors qu’il revenait de la mosquée ce matin.

Deux hommes à motocyclette lui ont jeté du vitriol alors qu’il approchait à pied de son domicile à Kelapa Gading, Jakarta-Nord.

Il a été rapidement emmené à l’hôpital Mitra Keluarga près de chez lui où il est en traitement intensif depuis. Ses yeux et son front ont été touchés et les médecins envisagent une opération pour ses yeux.

Adnan Topan Husodo, un des membres de l’institution anti-corruption a déclaré « fortement suspecter » que cet acte de terreur soit directement lié à l’enquête actuelle sur la corruption du budget fourni par l’état pour l’établissement d’un système de carte d’identité électronique à l’échelle nationale.

« Cette attaque sur Novel est une menace sur le programme d’éradication de l’institution. Les gens qui en sont responsables veulent qu’une certaine enquête pour corruption soit stoppée », a-t-il dit dans un communiqué.

Il a appelé le président Jokowi et le chef de la police Tito Karnavian à enquêter sur cette agression et à amener les coupables devant la justice.

L’an passé, Novel Baswedan avait été légèrement blessé après avoir été intentionnellement renversé par une voiture alors qu’il se rendait à deux-roues dans les locaux du KPK.

Novel, qui est aussi le cousin du candidat au poste de gouverneur de la capitale Anies Baswedan, est à l’origine de cette enquête sur le détournement des fonds alloués au projet e-KTP qui implique quantité de politiciens de premier plan, comme le porte-parole du parlement Setya Novanto ou encore l’actuel ministre de la Justice Yasonna Laoly.

Setya Novanto vient d’ailleurs d’écoper aujourd’hui même d’une interdiction de sortie du territoire de six mois dans le cadre de cette enquête.

Lors des séances au tribunal le mois dernier, Novel Baswedan a certifié qu’un certain nombre de députés avaient menacé un témoin-clé dans cette affaire si leurs noms étaient révélés.

Le montant des sommes détournés dans le dossier e-KTP est évalué à 2,3 trillions de roupies.

D’après Jakarta Globe.

Lire aussi :
DES POLITICIENS DE HAUT VOL DANS L’AFFAIRE DE CORRUPTION e-KTP

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE