ENERGIES PROPRES : LE VIRAGE EST-IL PRIS EN INDONÉSIE ?

PARTAGER SUR

C’est en tout cas ce dont on se félicite en ce moment dans le ministère concerné. En effet, il est clair que le gouvernement indonésien cherche à faire de l’énergie propre la principale source énergétique de l’Archipel, comme vient de l’affirmer le ministre de l’Énergie et des Ressources minérales Ignatius Jonan.

Selon lui, le président Joko « Jokowi » Widodo vient de donner des directives très claires en ce sens, afin d’accroitre l’utilisation de l’énergie hydraulique et géothermique. L’objectif est de faire passer rapidempent à 25% le montant de l’énergie propre produite dans le pays.

Cette année, l’Indonésie a déjà signé plusieurs contrats pour la production additionnelle de 723 mégawatts en énergie renouvelable.

« Je ne rejette jamais les énergies renouvelables, tant que le prix reste normal… l’électricité provenant du charbon, du gaz ou de l’eau reste de l’électricité », a dit le ministre dans un communiqué.

Afin d’attirer les investisseurs dans ce secteur, le gouvernement a produit une nouvelle régulation qui exige des entreprises d’état qu’elles augmentent leurs budgets dévolus aux énergies renouvelables et a simplifié les procédures permettant l’obtention des licences d’exploration en un seul service pour les investisseurs éventuels.

Le ministre a rappelé que l’Indonésie a un énorme potentiel dans le secteur des énergies renouvelables.

La province de Kalimantan-Nord par exemple, qui est connue pour ses fleuves importants, pourrait générer jusqu’à 9000 mégawatts d’énergie hydraulique.

L’Archipel a également le plus grand potentiel géothermique au monde.

Selon les données gouvernementales, l’utilisation des énergies renouvelables a augmenté de 0,54% par an ces dernières années.

Par exemple, au deuxième trimestre de cette année, l’utilisation de l’énergie hydraulique a atteint 8,07%, dépassant ainsi les prévisions officielles établies à 6,16%.

Enfin, l’utilisation des énergies renouvelables dans leur ensemble sur la même période ont atteint 5,23%, soit 0,27% de plus que les prévisions.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE