DROGUE : DEUX JOURNALISTES ETRANGERS ARRETES, POLICIER ET MILITAIRE IMPLIQUES

PARTAGER SUR

Un ancien correspondant de guerre britannique et un ancien journaliste australien devenu businessman ont été arrêtés à Sanur en possession de quelques grammes de haschisch et pourraient être condamnés à une peine allant jusqu’à 20 ans de prison.

Le Britannique David Fox a couvert conflits et catastrophes naturelles dans le monde et a expliqué à la police qu’il consommait du haschisch à cause du stress de son métier.

« Il a commencé à en consommer lors de ses missions pour Reuters en Somalie », a affirmé Nyoman Artana, de la police de Denpasar.

Lire aussi :
BALI : LE PATRON DES NARCOTIQUES ARRETE POUR EXTORSION

Les autorités ont perquisitionné la maison de Giuseppe Serafino à Sanur après que ce ressortissant australien ait été dénoncé par ses voisins pour une possible consommation de stupéfiants.

La police a trouvé 7gr de haschisch sur place et David Fox, arrêté plus tard dans un bar de Sanur, a reconnu avoir aidé Giuseppe Serafino à acheter la drogue. 10 gr de la substance ont été trouvés sur Fox et à son domicile.

Lire aussi :
POLICIERS IMPLIQUES DANS LE TRAFIC DE DROGUE : JOKOWI ORDONNE UNE ENQUETE

L’Australien a également reconnu consommer cette drogue et a affirmé que c’était pour traiter son cancer.

Lire aussi :
INSTITUTIONS ET TRAFIC DE DROGUES : PEU D’ESPOIR D’UNE REFORME DE FOND

Un soldat de l’armée indonésienne et un officier de police ont été également été arrêtés en parallèle et sont actuellement interrogés pour avoir fourni de la drogue aux deux résidents étrangers.

Le militaire a été arrêté après que la police ait confisqué les téléphones des deux suspects et organisé un rendez-vous en prétendant vouloir acheter de la drogue. Lorsque les policiers l’ont arrêté, il était en possession de deux sachets de metamphétamines et d’une pipe en verre. Il a avoué de son côté obtenir la drogue auprès d’un officier de police de Bali.

Lire aussi :
Snowing in Bali « l’incroyable compte rendu du monde caché de la drogue à Bali »

D’après AFP.

SOURCEThe Straits Times
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE