COUP DE FILET ANTI-CLANDESTINS INDONESIENS EN MALAISIE

PARTAGER SUR

Des centaines de travailleurs immigrés illégaux indonésiens en Malaisie sont en fuite dans les plantations de palmiers à huile et dans les forêts avoisinantes afin d’échapper à l’opération coup de filet lancée par le gouvernement malaisien à Kuala Lumpur et Selangor.

Le correspondant de l’agence de presse nationale indonésienne Antara a expliqué que les clandestins indonésiens ont fui leurs abris (kongsi) vers les forêts en emportant des provisions.

« Je suis dans cette forêt depuis dix jours, depuis que l’opération E-card a commencé en juillet. Je suis ici et j’ai décidé de ne pas retourner dans le kongsi. Nous n’avons rien à manger », a dit Abdul Rohim, un des fuyards.

Abdul Rohim a fui le centre des migrants parce qu’il n’a pas suivi le programme de légalisation mis en place par le gouvernement qui s’est terminé le 30 juin dernier.

Ce programme avait pour but d’aider les clandestins à régulariser leur situation.

Le gouvernement indonésien va demander à la Malaisie de prolonger le programme de régularisation qui s’est déroulé entre le 15 février et le 30 juin.

Ce programme s’est terminé par un énorme coup de filet qui a permis l’arrestation et la déportation de nombreux clandestins indonésiens.

SOURCEAntara
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE