CORRUPTION : L’IMAGE DE LA POLICE S’AMELIORE

PARTAGER SUR

La police indonésienne a promis d’améliorer ses performances après que Transparency International Indonesia a publié les résultats d’une étude la citant comme la 5ème institution la plus corrompue du pays.

« Nous apprécions cette enquête. Nous promettons de nous améliorer et de regagner la confiance du public », a dit le porte-parole de la police nationale Rikwanto.

Les résultats peu flatteurs de l’étude constituent en fait une amélioration par rapport aux précédents, datant de 2013, qui avaient placé la police en tête de ce classement de l’infamie.

« Nous avons fait beaucoup d’effort afin d’améliorer le bien-être de notre personnel, leur fournissant logement et salaire au mérite », a expliqué Rikwanto.

L’institution a également mis en place un système de « récompense et punition », gratifiant ceux qui font bien leur travail et sanctionnant ceux qui agissent en dehors de la loi.

« Nous avons attrapé certains de ces officiers de police corrompus dans des opérations coup de poing », a-t-il précisé.

La police presse par ailleurs la population de déclarer les tentatives d’extorsion ainsi que tout autre crime commis par les officiers de police sans peur de récrimination.

Transparency International Indonesia a réalisé cette enquête auprès de 1000 personnes de plus de 18 ans dans 31 provinces du pays.

Lire aussi :
Le fonctionnement opaque et bananier de la police
La police indonésienne à nouveau dans l’oeil du KPK
Collusion police-média : un phénomène culturel

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE