CANGGU PET RESORT, ENTRE CENTRE AERE ET COLONIE DE VACANCES

PARTAGER SUR

Bali est une terre d’abondance. On y trouve de tout aujourd’hui, l’essentiel comme le superflu. C’est donc sans réelle surprise que nous avons découvert le Canggu Pet Resort, un endroit où l’on peut laisser son animal favori entre bonnes mains le temps d’une absence prolongée ou pour une simple journée de fun à la piscine avec d’autres copains à
4 pattes. Ce service essentiel pour tous les amoureux des animaux ici n’est ni nouveau, ni superflu, il répond à une demande et occupe une niche (sans jeu de mot !) du vaste marché de l’animal de compagnie dans laquelle plusieurs entreprises sont actuellement en concurrence. Découvrons avec Christine, la propriétaire, un petit paradis pour chiens et chats situé non loin de la plage de Berawa…

Le Canggu Pet Resort, c’est avant tout l’histoire d’une personne, celle de Christine, une Indonésienne d’origine allemande, qui vit en Indonésie depuis 1986. Si ce pensionnat pour chiens et chats n’a ouvert ses portes qu’en 2000, Christine a passé sa vie entourée de quadrupèdes poilus. D’ailleurs, avant, c’est elle aussi qui avait créé le Bali Hot Dog, à Seminyak. Dans les années 80 et 90, lorsqu’elle vivait encore à Bandung, elle entrainait déjà ses propres chiens dans la section canine de la police de cette ville de Java-Ouest. Cela vous semble étrange ? Elle affirme sans hésiter que les gens qu’elle a fréquentés à Bandung étaient plus au fait de la chose canine que quiconque à Bali, pourtant réputé être le « paradis des chiens » en Indonésie. C’est aussi là qu’elle a appris et perfectionné toutes les techniques de dressage qu’elle met en application aujourd’hui dans son resort.

PORTRAIT-BIZ-2Le Canggu Pet Resort est situé sur un terrain divisé en deux parties. Le plus grand, sur 1000m2 abrite le pensionnat, les bureaux, un parc de jeu et une piscine. L’autre, sur 400m2, comprend une aire de jeu et de dressage et une autre piscine. Il existe même des chambres avec l’air conditionné pour les propriétaires qui exigent que leurs bêtes dorment au frais. L’établissement possède bien sûr son infirmerie pour les premiers soins et est connecté 24h/24 avec deux cliniques vétérinaires. Une navette équipée peut même venir chercher votre boule de poils à domicile. Les services proposés par le Canggu Pet Resort sont la pension complète, une garderie à la journée, du dressage et des classes d’agilité et de socialisation. En basse saison, le nombre de pensionnaires s’établit autour de 35 animaux pour monter à plus de 50 en haute saison. 70% des locataires sont des chiens, 30% des chats. Il arrive que Christine accepte des lapins, ou même des bêtes plus difficiles à contrôler, à la condition que les propriétaires établissent une charte précise de la façon dont il faut s’en occuper. N’espérez pas toutefois qu’elle prenne en charge votre tigre ou votre crocodile, c’est interdit par la loi.

Un personnel présent 24h/24
Si en entrant dans cette pension pour animaux, vous avez la surprise de voir un poney, ne vous y trompez pas, Christine ne fait pas écurie pour autant. C’est son propre poney qu’elle garde sur le site. De même que son serpent, ses poissons, sa tortue… « Travailler avec des animaux est plus facile qu’avec les humains. Ils ne racontent pas n’importe quoi, ne discutent pas sans fin. Ils réagissent au premier degré, c’est plus simple », confie cette Munichoise d’origine. Des problèmes avec le voisinage ? Aucun, ses pensionnaires ne sont pas bruyants. « Notre staff est présent 24h/24, nous savons anticiper, vous ne pouvez pas déranger le voisinage comme cela. C’est un problème que vous devez gérer », affirme-t-elle avec confiance. Si elle a tout appris des chiens en autodidacte pendant ses années où elle a dressé ses dobermans, rottweilers et bergers allemands avec les policiers de Bandung, sa fille qui l’assiste dans la gestion du centre est elle formellement diplômée en dressage.

Le Canggu Pet Resort emploie 6 personnes triées sur le volet. « J’en ai licenciées beaucoup. Certaines personnes ne peuvent pas faire ce genre de travail. Par exemple, il est absolument interdit de donner des coups, y compris en dressage. Ici, dans la culture locale, c’est normal de battre un animal. Je ne les blâme pas. Ils ont été élevés comme cela. Les animaux ne sont pas des membres de la famille en Indonésie. Mais ici, je ne fais aucun compromis là-dessus. Pas de punition corporelle, explique Christine. D’ailleurs, le dressage avec violence ne marche pas. » Qu’est-ce qui compte alors ? La psychologie, la confiance… « Je dis toujours la vérité aux propriétaires, surtout lorsque ceux-ci ont des comportements erronés avec leurs bêtes. On le voit tout de suite lorsqu’un chien a des mauvais propriétaires », poursuit-elle. Comment gère-t-elle les bêtes agressives ? « Ma fille s’en occupe. Elle est très bonne avec ce type d’animal. Ils se calment instantanément à son contact », ajoute Christine mystérieusement.

PORTRAIT-BIZ-4Un espace spécial pour les chats
Le Canggu Pet Resort, que ce soit pour une pension complète pendant votre absence, une journée de jeux ou des leçons de dressage, privilégie avant tout la relation avec l’animal. Pour Christine, chaque espèce à ses caractéristiques, chaque individu aussi. Il faut donc déterminer la personnalité de la bête. « Cela dépend de l’espèce. Si la race est pure, ils sont en général plus dépendants de leur propriétaire. C’est plus facile d’établir une relation avec eux, plus rapide aussi. Avec un chien de Bali, c’est une autre histoire, leur patrimoine génétique leur dicte un comportement différent avec les humains et la confiance sera plus longue à établir, quelques semaines. Après, il viendra vers vous spontanément », assure-t-elle. Comme on s’en doutait, il est donc plus difficile de gagner la confiance d’un chien balinais… Cela s’apprend néanmoins facilement au Canggu Pet Resort qui revendique beaucoup de propriétaires de ce type parmi sa clientèle.

Et les chats dans tout cela ? L’établissement à sa pièce spéciale pour les félins, dont tout le monde sait qu’ils n’aiment guère se mélanger avec leurs bruyants rivaux. Dans le cœur des humains comme dans la vraie vie… Les chats bénéficient d’une grande pièce fermée avec un terrain de jeux adaptés à leur espèce. Ils peuvent s’y ébattre la nuit en toute tranquillité, sans risque d’être importunés par leurs voisins canidés qui, il est vrai, dorment généralement d’un profond sommeil à ces heures tardives. Pour Christine, les chats nécessitent une attention particulière. Les félins sont discrets et il n’est pas toujours facile de savoir ce qui se passe avec eux. « Quand un chien est malade, on le voit tout de suite, c’est plus difficile avec un chat. Ils bénéficient ici d’une surveillance accrue », assure-t-elle.

La pension complète de votre animal favori pendant votre absence vous coûtera de 9PORTRAIT-BIZ-30 000rp (6m2) à
95 000rp (9m2) par jour pour un chien et 60 000rp (1m2) pour un chat. Une journée de garderie avec activités est facturée 100 000rp. Pour le dressage, tarif sur demande après évaluation de l’animal, sachant qu’il est toujours préférable de s’y prendre le plus tôt possible, car cela est plus facile, l’animal n’ayant pas encore contracté de mauvaise habitudes qu’il faudra corriger, explique Christine qui possède elle-même huit chiens, du chihuahua au rottweiler. « Notre but est d’aider les familles avec leurs animaux de compagnie, qu’il y ait un problème ou non, car le plus important pour eux comme pour nous, c’est le plaisir que nous retirons de notre relation commune », conclut-elle.

Eric Buvelot

Canggu Pet Resort : Jl. Pantai Berawa, Canggu. Christine au 081 238 139 28. Courriel : canggupetresort@yahoo.com. Facebook : Canggu PetResort

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE