BANQUE D’INDONESIE : REVISION A LA BAISSE DE LA CROISSANCE 2017

PARTAGER SUR

La Banque centrale indonésienne a affirmé qu’un taux de croissance économique à 5,4% cette année était « trop optimiste » et que le pays devait chercher à obtenir de meilleures cotes de solvabilité s’il voulait se mesurer à ses pairs du Sud-Est asiatique.

« De notre point de vue, le taux de croissance 2017 devrait être meilleur que celui de 2016 », a toutefois réassuré Mirza Adityaswara, un des dirigeants de l’institution.

« Nous pensons qu’un taux à 5,1, ou 5,2% reste encore une figure possible à atteindre cette année », a-t-il ajouté.

Alors que la plus grosse économie de la région s’améliore graduellement, elle fait néanmoins face aux risques de ralentissement en Chine et à des prix faibles du charbon et de l’huile de palme, les deux principales commodités de l’Indonésie à l’export.

Le président Jokowi a promis de stimuler la croissance à 7% pendant son terme mais les économistes prédisent une expansion limitée à 5,5% jusqu’en 2019.

Son gouvernement a néanmoins ouvert des voies sur certaines réformes économiques, ce qui lui a valu ce mois-ci une hausse de sa note dans la très conservatrice agence Standard & Poors.

Malgré sa taille économique, des voisins plus petits, comme les Philippines, la Thaïlande et la Malaisie, bénéficient tous de cotes de solvabilité plus importantes de S&P.

« Nous devons utiliser cette amélioration de notre note de crédit afin de nous poser de nouveaux défis et de nous améliorer », a dit Mirza Adityaswara.

« Garder le contrôle sur le déficit extérieur courant est une clé, ce qui veut dire que le pays a besoin de se diversifier dans les exportations autres que les produits de base et qu’il doit pousser pour plus de revenus du tourisme », a-t-il analysé.

D’après Bloomberg

SOURCEThe Star
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE