BALI SUR LA PISTE AUX ETOILES GRACE A BALI CIRCUS

PARTAGER SUR

La première école de cirque de toute l’Indonésie est née à Kerobokan en 2014. Après avoir débuté dans le berceau de la Sunrise School un an plus tôt, l’école sans domicile fixe a fini par faire son nid dans un grand terrain au fond d’un petit gang entre Seminyak et Canggu. Nadia, une française pleine d’énergie, et Ketut, une jeune femme indonésienne, en ont fait un lieu vivant attirant enfants, familles et acrobates de tous âges…

Cirque---Silk-Photo

L’un des cours charme particulièrement les femmes : il s’agit de l’« Aerial Adult ». Dans un petit studio recouvert de miroirs, des cerceaux, des trapèzes et de longs rubans de tissu sont suspendus au très haut plafond. Ce qui, au premier abord, ressemble à une salle de torture, se révèle finalement être une véritable aire de jeu. Bien que les premiers cours laissent effectivement l’impression amère d’être passée entre les mains d’un bourreau, les étudiantes affirment toutes qu’en seulement quelques séances, il est possible de voltiger avec plaisir.

Plus qu’un simple cours d’acrobatie, c’est un lieu où les femmes apprennent à se dépasser, que ce soient les élèves ou les professeures. Ketut et Kadek commencent seulement à donner des cours sous l’œil attentif de Nadia qui leur enseigne tout ce qu’elle a appris. L’une d’entre elle a fait ses débuts à l’école du cirque comme simple femme de ménage et est maintenant en route pour devenir professeure ! Attirant majoritairement une clientèle d’expatriés, Nadia souhaitait pourtant avoir la possibilité de partager aussi son art avec l’Indonésie. Alors, en plus de former des profs, elle donne aussi des cours aux enfants de son banjar une fois par semaine. Et quand l’équipe n’est pas occupée à donner un cours ou à animer un camp au sein de l’école, elle se rend directement dans les écoles pour partager sa passion.

Cirque---Trapeze-PhotoDu côté des élèves, Nadia nous explique que les femmes qui suivent sérieusement ses cours sont souvent là pour confronter des peurs, développer leur confiance en elles et apprendre à se surpasser. Et par se surpasser, elle entend « faire passer les pieds au-dessus de la tête en se tenant au trapèze avec une seule main ! » Mais c’est aussi pour l’aspect artistique que l’on se rend à cet atelier. Au-delà d’être une épreuve physique, il y a un véritable travail sur la musique, le mouvement du corps et l’élégance du geste. Cinq minutes sur un tissu, si c’est bien réalisé, vous paraitront d’une facilité déconcertante, pourtant, c’est un vrai défi. Faire disparaitre la difficulté sous la grâce : voilà le rôle du cirque !

Si vous souhaitez mettre vos talents d’acrobates à l’épreuve et découvrir des abdos dont vous n’imaginiez pas l’existence, rendez-vous les lundis à 19h et les mercredis à 17h30 à Bali Circus, Jl. Raya Anyar, Gg. Genggang, Br. Anyar Kelod, Kerobokan. Réservations obligatoires !
Tél. (0361) 900 26 55,
courriel : nadia@balicircus.com.
Site web : www.balicircus.com

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE