MON BALI par Marie-France Sumadi

PARTAGER SUR

Pourquoi Bali ?
Je suis Mauricienne et j’ai vécu près de 30 ans en Australie. Après, j’ai eu envie de changer, je suis donc venue à Bali il y 10 ans avec mon mari, ma fille Claire nous a suivis. J’aime la vie à Bali, cette île me fait penser à l’île Maurice. Il y a beaucoup de similitudes. La mentalité des gens, très calme et « chilled ». La nourriture également, il y a beaucoup de plats à base de riz. Le climat et le niveau de vie bon marché aussi. Je suis d’ailleurs retournée sur l’île Maurice il y a six semaines, ça faisait treize ans !

Qu’est-ce que vous faites à Bali ?
Ma fille était coiffeuse en Australie et il fallait qu’on bosse donc on a décidé d’ouvrir notre premier salon directement. Quand on est arrivés, il n’y avait qu’un seul salon de coiffure à destination des expats et des touristes. C’était une réelle demande, nous n’avons pas eu à faire trop d’effort pour nous faire connaitre. Aujourd’hui, nous avons deux salons, un à Seminyak, tenu par mon frère, et un à Canggu, tenu par ma fille. Au fil des années, nous avons étendu nos prestations à la manucure/pédicure et au maquillage permanent. Moi, je ne fais plus que le maquillage permanent, il y a une grosse demande pour les « cosmetic tattoos »…

Est-ce difficile de recruter des coiffeurs à Bali ?
Pas facile car l’enseignement n’est pas aux standards internationaux, donc on les forme et c’est notre manière de rendre à Bali ce qu’il nous a donné. On a embauché des jeunes d’un village, on les a éduqués, leur a appris l’anglais et formés au métier. Nita par exemple, elle est avec nous depuis 7 ans. Quand on l’a recrutée, elle a menti sur son âge pour être prise, je ne l’ai appris que récemment. Aujourd’hui, c’est un de nos meilleurs éléments. Mani est un autre exemple, c’est la meilleure coloriste du salon, c’est Claire qui l’a embauchée. Nous aimons transmettre ce que nous savons et voir nos employés réussir. On ne se prend pas trop au sérieux vous savez, on travaille, on travaille même très bien mais on rit beaucoup, on est une grande famille.

Quelles sont vos bonnes adresses shopping ?
Aucune ! Que ce soit pour les vêtements ou les bijoux, je fais tout faire par des artisans ! Je dessine la pièce et ils la réalisent. Pour les vêtements, cela fait 10 ans que j’ai un couturier, il est très doué, il a même fait ma robe de mariée ! Oui, oui, je suis remariée depuis ! Par contre, je choisis les tissus, je vais chez Alta Moda à Kuta, ils ont énormément de choix et les tissus sont magnifiques. Pour le créateur de bijoux, faites confiance à Dede, il fait de superbes bijoux (ndlr – en montrant ses mains et ses poignets), il est à Denpasar. Vous pouvez le contacter par email : ran_jewellery@yahoo.co.id.

Et avez-vous des bonnes adresses pour manger ?
Chez moi ! (Rire) Nous avons une belle maison à Jimbaran. On adore recevoir avec mon mari, apéro autour de la piscine ou diner sur la terrasse, on a toujours du monde à la maison. Mais si je dois vraiment vous conseiller un restaurant, ce serait Warung Laota sur Sunset Road ou celui de Nusa Dua. La cuisine mauricienne est la meilleure mais j’adore aussi la cuisine chinoise. La nourriture est super bonne ! Après le restaurant, avec mon frère, on aime bien aller boire un verre au Bali Joe à Seminyak, ça ferme à trois heure du matin, il y a toujours une bonne ambiance…

Vous avez l’air jeune, c’est indiscret de vous demander votre âge ?
42 ans ! (Rire) Mon secret de beauté se nomme Dr. Morino ! Je recommande aussi le Dr. Roy, ce sont des magiciens ! Mais attention, je ne mets pas de Botox, que les choses soient claires. C’est une molécule qui se trouve dans mon sang et que l’on me réimplante dans le visage. C’est douloureux mais le résultat est vraiment naturel ! Je n’aime pas conseiller un lieu ou une prestation sans l’avoir essayé avant ! (Rire encore) L’institut s’appelle Rejuvie, il se trouve sur Dewi Sri, à Kuta.

Alors, j’en déduis que Bali, c’est définitivement le paradis !
100% paradis ! A Bali, je ne suis jamais énervée, sauf à Matahari. Je suis « cool » ici. Quand je suis arrivée à Bali, la vie n’était pas si belle. Aujourd’hui, c’est le bonheur, je pense que c’est réellement grâce à l’environnement de l’île. Et puis, j’ai rencontré mon mari ici, c’est un Indonésien, il est parfait. Bali m’a donné la force de changer ma vie et de redevenir la personne que j’étais à l’île Maurice, libre et excentrique.

Propos recueillies par Morgane Pareille

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE