AUGMENTATION DU NOMBRE DES PROSTITUEES BALINAISES

PARTAGER SUR

Selon une enquête de Berita Bali, il y aurait de plus en plus de Balinaises dans les réseaux de prostitution habituels de l’île.

Beaucoup de jeunes Balinaises sont dans le monde de la prostitution cachée, des services sexuels via les karaokés aux spas « plus-plus », comme on les appelle ici.

Ce phénomène nouveau reflèterait en réalité une tournure prise depuis une dizaine d’années, explique le journal balinais qui sous-entend que la majorité des prostituées à Bali auparavant n’étaient pas balinaises.

Selon cette enquête journalistique, tous les lieux de services sexuels de Bali aujourd’hui proposent des Balinaises. A commencer par les quartiers chauds conventionnels comme les « lokalisasi » de Sanur (Bet Ngandang) ou Nusa Dua (Gunung Lawu).

Dans les clubs et karaokés importants, dans les clubs semi-privés, c’est pareil, explique l’article. La mode est cependant aux spas actuellement.

A part ces endroits traditionnels de la prostitution en Indonésie, on assiste également à l’augmentation du nombre des prostituées free lance, qui travaillent ainsi sans « mami » (proxénète). Celles-ci opèrent en général dans les night clubs.

Enfin, il y a la formule de celles qui se vendent « seules ».

Ces dernières utilisent les réseaux sociaux comme Twitter ou WhatsApp. Certaines sont encore au lycée. La plupart sont sans emploi.

D’après Berita Bali.

Lire aussi :
PROSTITUTION EN LIGNE A BALI : 24 PERSONNES ARRETEES
ENQUETE D’UNE CANDIDE DANS UNE MAISON CLOSE DE SANUR
Prostitution : célébrités en short time ou pour la nuit
Bali: paradis des pédophiles et de la prostitution masculine

SOURCEBeritaBali
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE