ATTENTAT DEJOUE CONTRE LE PALAIS PRESIDENTIEL

PARTAGER SUR

La brigade anti-terroriste Densus 88 a arrêté samedi soir deux hommes et une femme à Bekasi, dans la banlieue de Jakarta, qui préparaient une attaque à la bombe contre le palais présidentiel, a dit un porte-parole de la police.

Cette arrestation s’inscrit dans un climat de tension interreligieuse grandissante avant les fêtes de fin d’année et aussi dans l’optique de la création d’un califat dans cette région du monde inspiré par l’Etat islamique.

Lors de l’intervention de la police dans un kos-kosan de Bekasi, celle-ci a trouvé sur place une bombe prête à fonctionner.

« Leur projet était de la faire exploser devant le palais présidentiel pendant la relève de la garde », a expliqué la police. L’enquête est en cours.

Pour le moment, la police a lié les terroristes au groupe extrémiste indonésien basé en Syrie Bahrun Naim, qui essaye de mener des attaques sur le sol indonésien depuis un peu plus d’un an.

Les spécialistes du déminage ont opéré une explosion contrôlée de l’engin sur place. La bombe avait un radius de 300m selon eux.

Fabriqué avec une cocotte-minute, l’engin devait être amené sur place par la femme arrêtée avec ses deux complices par les forces de l’ordre. Le plan était que la femme se fasse sauter avec l’engin au moment de la relève de la garde, qui est toujours observée par une foule importante de badauds.

Une quatrième personne en lien avec l’attentat a été ensuite arrêtée à Solo.

Certaines sources affirment que l’attentat était prévu pour aujourd’hui dimanche.

Lire aussi :
ATTENTAT CONTRE UNE EGLISE A SAMARINDA : 1 DES 4 ENFANTS EST MORT

D’après Reuters.

SOURCEReuters
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE