ARRESTATIONS APRES L’ATTAQUE QUI A FAIT UN MORT DANS UN COMMISSARIAT HIER A MEDAN

PARTAGER SUR

La police indonésienne a arrêté quatre personnes en relation avec l’attaque terroriste contre des policiers qui s’est produite hier matin à Medan, en pleine célébration d’Idul Fitri.

La police a découvert un drapeau de l’Etat islamique lorsqu’elle a perquisitionné la maison d’un des assaillants qui ont tué un policier à coups de couteau, a affirmé un porte-parole de l’institution.

La police a opéré des raids dans tout Medan, la capitale de la province de Sumatra-Nord, après l’assassinat d’un policier en service dans un commissariat.

Les terroristes ont attaqué l’officier Martua Sigalingging alors à son poste de garde et l’ont laissé pour mort.

Ses collègues se sont alors rués sur les attaquants en ouvrant le feu, en tuant un et en blessant un autre après qu’ils aient refusé d’obtempérer.

Le chef du commissariat Rycko Amelza Dahniel a indiqué que l’homme blessé par ses collègues était identifié comme Syawaluddin Pakpahan, un résident de Medan qui a déjà voyagé vers la Syrie dans le but de rejoindre les rangs d’ISIS.

Le général de police Setyo a précisé que le duo a reçu l’ordre d’attaquer de la part de Bahrun Naim, un Indonésien de l’Etat islamique qui est suspecté d’avoir orchestré récemment une série d’attaques en Indonésie ainsi qu’une tentative d’attaque manquée à la roquette sur Singapour l’an passé.

Lire aussi :
3 TERRORISTES ABATTUS A JAKARTA, DES BOMBES TROUVEES SUR PLACE
1 INDONESIEN SUR 10 POUR L’INSTAURATION D’UN CALIFAT
JAKARTA : UN ATTENTAT FAIT TROIS MORTS A KAMPUNG MELAYU
L’ETAT ISLAMIQUE REVENDIQUE L’ATTENTAT DE JAKARTA

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE