ARRESTATION DE 76 PROSTITUEES CHINOISES PENDANT LE REVEILLON

PARTAGER SUR

Dans un climat sinophobe latent, alimenté par le procès pour blasphème du gouverneur de Jakarta et les rumeurs persistantes selon lesquelles une dizaine de millions de Chinois travailleraient illégalement en Indonésie, les autorités de Jakarta viennent d’arrêter 76 ressortissantes chinoises suspectées de travailler comme prostituées lors d’un raid effectué pendant le réveillon.

« C’est un record pour nous. Ce sont toutes des femmes. Elles ont été arrêtées pour des violations de permis de séjour », a dit Yurod Saleh, un des responsables de l’immigration, au Jakarta Post.

Certaines de ces femmes, âgées entre 18 et 30 ans, ont été appréhendées alors qu’elles travaillaient comme hôtesses-chanteuses dans des karaokés de la capitale.

« Elles sont victimes de la traite des humains commise par des parties irresponsables », a dit le fonctionnaire selon la formule consacrée en Indonésie.

Les fonctionnaires ont confisqué des passeports chinois, des factures, 15 millions de roupies en liquide et des préservatifs. Ces femmes risquent des peines allant d’amendes à la déportation jusqu’à la prison ferme.

SOURCEIBTimes
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE