ANTASARI : « SBY DERRIERE LES ACCUSATIONS DE MEURTRE CONTRE MOI »

PARTAGER SUR

L’ancien responsable de la commission anti-corruption (KPK) Antasari Azhar a accusé hier l’ancien président Susilo Bambang Yudhoyono d’être derrière les accusations de meurtre qui l’ont envoyé derrière les barreaux avec une peine de 18 ans de détention.

Antasari Azhar affirme que l’ancien président SBY a délégué le magnat de la presse et de l’immobilier Hary Tanoesoedibjo (également partenaire de Donald Trump en Indonésie) quelques semaines avant son arrestation afin de lui demander de ne pas arrêter l’ancien gouverneur adjoint de la Banque d’Indonésie Aulia Pohan, pourtant accusé de corruption par le KPK. Aulia Pohan est également le père d’une des brus de l’ancien président SBY.

« Je demande à SBY d’ouvrir sa bouche. Il connaît mon affaire. Je veux qu’il révèle au public ce qu’il a fait et à qui il a commandité de me criminaliser », a dit Antasari Azhar lors d’une conférence de presse à la police nationale.

L’ancien leader du KPK a bénéficié d’une grâce de la part du président Jokowi et n’a effectué que 8 ans sur sa peine de 18 ans. Son procès pour le meurtre d’un rival dans un supposé triangle amoureux a été entaché d’irrégularités et d’erreurs de procédure.

Antarasi Azhar a expliqué que Hari Tanoesudibyo lui avait rendu visite quelques semaines avant son arrestation et lui avait demandé d’oublier la procédure engagée contre Aulia Pohan.

Devant son refus, le magnat de la presse et de l’immobilier envoyé par le président lui aurait affirmé qu’en cas de refus sa sécurité ne pourrait dès lors plus être garantie.

L’ancien leader du KPK s’est rendu hier à la police avec ses avocats pour porter plainte contre les fausses accusations portées contre lui il y a maintenant neuf ans.

L’ancien président SBY, qui n’a pour l’instant pas réagi officiellement, s’est contenté de dire par Twitter que ses accusations étaient fausses et qu’Antasari Azhar était instrumentalisé par la présidence actuelle.

D’après Jakarta Post

025465500_1423044798-Antasari-Azhar-20150204-Johan
SOURCEJakarta Post
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE