AHOK NOMMÉ PARMI LES « GLOBAL INFLUENCERS » 2017

PARTAGER SUR

L’ancien gouverneur de Jakarta emprisonné pour blasphème envers l’islam, Basuki “Ahok” Tjahaja Purnama, a été nommé comme un des « global influencers » par le magazine Foreign Policy pour sa capacité « à ne pas seulement repenser notre monde étrange, mais aussi à le remodeler. »

La liste annuelle de ces « global thinkers » a été compilée par le magazine américain afin de mettre en lumière le travail des « faiseurs qui ont défini 2017. »

Parmi ces personnes qui ont de l’influence, on trouve des politiciens, des avocats, des acteurs, des entrepreneurs et des chercheurs qui ont eu un impact lors des 12 derniers mois.

En mai dernier, Ahok a été envoyé en prison pour deux ans à cause de la loi indonésienne qui reconnait le délit de blasphème.

Il a été reconnu coupable d’avoir insulter le coran lorsqu’une vidéo, éditée intentionnellement pour lui nuire d’un de ses discours de campagne pour sa réélection a été placée sur YouTube.

La personne responsable de la vidéo trafiquée a également été condamné à 18 mois de prison, en vertu de la loi sur l’information et les transactions électroniques.

Lors de sa tenure, Ahok a produit de nombreuses contributions très populaires auprès de la société civile.

« Il a utilisé sa position pour continuer la lutte contre la corruption, accroitre l’accès à la sécurité sociale, améliorer le drainage par les canaux de la ville, développer les transports urbains et fait un nettoyage administratif qui était largement nécessaire », explique le journal.

« En ayant perdu sa propre liberté, Ahok pourrait désormais inciter d’autres personnes à faire revenir le pays vers une ligne médiane », conclut FP en référence à ces élections qui ont été les plus clivantes de l’histoire de la démocratie indonésienne.

Lire aussi :
APRES L’AFFAIRE AHOK, LE POINT SUR LE SENTIMENT ANTI-CHINOIS EN INDONESIE
UNE TENTATIVE D’ASSASSINAT D’AHOK PLANIFIEE SUR TELEGRAM
L’INDONESIE EMPRISONNE AHOK, LE MONDE S’INTERROGE
AHOK NE FAIT PAS APPEL DE SA CONDAMNATION
PROCES AHOK : PROMOTION POUR TROIS DES JUGES
INDIGNATION INTERNATIONALE APRES L’INCARCERATION D’AHOK

PAS DE COMMENTAIRES