Pour Ahmad Dhani, le viol est moins un viol sur les « jolies femmes »

PARTAGER SUR

Le chanteur de rock indonésien Ahmad Dhani, dont la popularité est immense dans l’Archipel, a exprimé son soutien à la nouvelle loi qui prévoit la castration chimique pour les violeurs d’enfants mais a expliqué qu’il n’avait pas la même certitude dans le cas où la victime était une « jolie femme ».

« Pour les violeurs d’enfants, c’est une obligation, la castration est justifiée. Mais pour les jolies femmes, peut-être pas », a-t-il expliqué devant les caméras et dans Kompas.

Le chanteur s’est lancé dans la course au poste de gouverneur de Jakarta plus tôt cette année. Mais à cause d’un manque de fonds pour alimenter sa campagne, il ne vise désormais plus que le poste de vice-gouverneur.

Le président Jokowi a récemment déclaré que les agressions sexuelles sur enfants étaient un crime particulièrement « sérieux ».

La récente demande nationale pour des peines plus lourdes à l’encontre des violeurs fait suite à une affaire de viol et meurtre d’une écolière de 14 ans par 14 jeunes gens à Sumatra.

La nouvelle loi prévoit la castration chimique, le marquage avec une puce électronique des condamnés et le peine de mort pour les crimes les plus horribles.

SOURCEAsian Correspondent
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE