AGUNG : BAISSE DU NIVEAU D’ALERTE, CERTAINS RÉFUGIÉS PEUVENT RENTRER

PARTAGER SUR

Les autorités indonésiennes ont décidé dimanche de baisser d’un cran le niveau d’alerte du volcan Agung à Bali après que son réveil ait forcé plus de 130 000 villageois à se réfugier dans des camps depuis le 22 septembre dernier.

Situé dans l’est de l’île, l’alerte est désormais au niveau 3, sur les 4 que compte l’échelle, et le périmètre de sécurité, établi à 12km au niveau d’alerte maximum, a été maintenant ramené à un cercle de 7,5km autour de la montagne.

« L’activité du mont Agung est en train de décroitre… mais il faut savoir que le risque d’une éruption est toujours présent », dit un communiqué de l’Agence nationale de mitigation des catastrophes (BNPB).

La menace d’une éruption a considérablement affecté le tourisme sur cette île qui tire ses revenues essentiellement de cette activité.

Les 133 000 personnes qui ont été évacuées des contreforts du volcan sont pour l’instant dans des camps de réfugiés organisés par le gouvernement régional.

Des milliers d’entre eux se préparent à rentrer chez eux.

Aujourd’hui lundi, les cérémonies religieuse de Galungan commencent dans toute l’île.

La dernière éruption du volcan a eu lieu en 1963 et a tué plus de mille personnes dans plusieurs villages.

Lire aussi :
AGUNG : L’OFFICE DU TOURISME RAPPELLE QUE BALI EST SANS DANGER
AGUNG : IL EST DU DEVOIR DES BALINAIS DE PRIER EN CONTINU
MONT AGUNG : LE MINISTRE DU TOURISME SE VEUT RASSURANT
AGUNG : MESSAGE DE L’AMBASSADE AUX FRANCAIS PRESENTS A BALI
LA LEÇON DE L’AGUNG

SOURCEReuters
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE