ACEH : 100 COUPS DE FOUET POUR UN COUPLE GAY

PARTAGER SUR

Deux hommes de la province d’Aceh, qui applique la charia en Indonésie, sont passibles d’une centaines de coups de canne après avoir été dénoncés à la police religieuse pour des relations sexuelles.

Selon AP, la police a bien confirmé que s’ils étaient reconnus coupables, ils seraient les premieres victimes d’une exécution publique pour des relations homosexuelles, conformément à un amendement mis en place il y a deux ans.

Les deux hommes, âgés de 20 et 23 ans, ont « confessé » être un couple gay après qu’une vidéo du couple prise par un résident a été postée en ligne.

Sur ces images, on voit un des deux hommes nu en train d’essayer d’appeler à l’aide avec son téléphone tandis que l’autre essaye de s’enfuir mais est intercepté par les résidents.

L’inspecteur de la police de la charia, Marzuki, a expliqué que les voisins suspectaient les deux hommes d’être homosexuels car ils avaient ouvertement un comportement très intime.

Les résidents ont alors décidé de les prendre sur le fait et de filmer.

Il faut rappeler que l’homosexualité n’est pas pénalisée dans les autres parties de l’Indonésie où la charia n’est pas appliquée.

La cour constitutionnelle est cependant en train de débattre sur une révision visant à criminaliser le sexe hors mariage et l’homosexualité à la requête de groupes musulmans conservateurs.

Lire aussi :
DEUX NON-MUSULMANS FOUETTES POUR LA 1ère FOIS A ACEH

sharia-caning-indonesia

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE