92 NAVIRES DE PECHE ETRANGERS ATTENDENT D’ETRE COULES

PARTAGER SUR

L’Indonésie a arraisonné 92 navires de pêche étrangers qui opéraient illégalement dans les eaux indonésiennes ces derniers mois et devrait, conformément à sa politique radicale, les couler cette année, a-t-on affirmé.

La ministre de la Pêche et des Affaires maritimes Susi Pudjiastuti a expliqué aux journalistes que 51 de ces bateaux sont appelés à être coulés bientôt tandis que les procédures légales sont encore en cours pour les 41 autres.

Tous ces bâtiments ont été saisis depuis le 18 août dernier. Ils seront envoyés par le fond dans 11 endroits différents, y compris dans la région de Ranai, capitale des Natuna.

« Ranai est située sur une zone frontalière. C’est près de la Mer de Chine du Sud », a expliqué sobrement la ministre.

Les îles Natuna sont disputées par la Chine à l’Indonésie. Pékin affirme que les eaux de ce petit archipel sont une zone de pêche traditionnelle des navires chinois.

De son côté, l’Indonésie a renforcé ses patrouilles de surveillance dans le secteur.

La ministre n’a pas expliqué clairement combien des bateaux saisis battent pavillon chinois. En septembre dernier, les autorités indonésiennes ont confisqué deux navires chinois près des Natuna.

Il s’agissait de la première infraction depuis qu’un arbitrage international a rendu un verdict favorable à l’Indonésie en août dernier dans cette dispute territoriale.

La décision de justice dénie à Pékin le droit d’opérer dans cette région sous prétexte de tradition économique et historique.

La Chine a rejeté le verdict.

Entre octobre 2014 et août l’an dernier, 236 bateaux étrangers ont été coulés par l’Indonésie : 96 du Vietnam, 58 des Philippines, 38 de Malaisie, 21 de Thaïlande et seulement 1 de Chine.

JThonakCI-Indonesia_11_boat-sinking
SOURCEABS-CBN
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE