81 NAVIRES DE PECHE ILLEGAUX ENVOYES PAR LE FOND

PARTAGER SUR

Les autorités indonésiennes ont détruit 81 bateaux étrangers pendant le weekend pour avoir pêché illégalement dans les eaux territoriales du pays.

Depuis l’arrivée aux commandes du président Jokowi en 2014, l’Indonésie a adopté une position dure à l’égard de la pêche illégale.

Au total, 317 navires ont été coulés.

Lors de cette dernière opération, les bâtiments ont été dynamités dans 12 endroits différents de l’Archipel.

Et c’est aux îles Natuna, ce petit archipel disputé par la Chine, que le plus grand nombre d’entre eux a été envoyé par le fond (26). Ainsi qu’au port voisin de Tarempa (10).

La plupart de ces bateaux de pêche provenaient du Vietnam, des Philippines, de Malaisie et de Thaïlande.

Susi Pudjiastuti, la ministre de la Pêche et des Affaires maritimes qui est l’origine de ce positionnement musclé, a rappelé que l’Indonésie maintenait ainsi sa souveraineté et combattait la pêche illégale.

« Nous espérons que Sino (ndlr- le nom d’un des bâtiments coulés) est le symbole de notre victoire contre ce braconnage après des années d’échec, particulièrement dans l’est de l’Indonésie », a dit la ministre qui espère ainsi que les pêcheurs étrangers cesseront de piller les eaux territoriales.

Susi Pudjiastuti avait décrété un moratoire sur les autorisations de pêche accordées aux chalutiers étrangers à sa prise de fonction.

« La souveraineté de l’état doit être maintenue », a-t-elle dit.

SOURCECairn Post
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE