50 MEMBRES DE L’ETAT ISLAMIQUE EN MODE DORMANT A BALI

PARTAGER SUR

Selon le général Komaruddin Simanjuntak, il y aurait entre des dizaines et des centaines de membres de l’Etat Islamique de retour du Moyen-Orient en mode dormant à Bali, NTB et NTT.

Selon lui, Bali en compterait une cinquantaine.

« Je dirais qu’il y en a 50 à Bali, 25 à NTT et 600 à NTB », a-t-il dit à Denpasar le weekend dernier.

Komaruddin Simanjuntak a affirmé que l’armée et la police savaient déjà où étaient localisés tous ces membres de l’Etat Islamique. Ils vont être maintenus en mode dormant, ou « désactivé », au nom de la stabilité nationale et de la souveraineté de la république d’Indonésie, a-t-il poursuivi.

« Donc, notre devoir et de les maintenir en mode dormant. Si ces cellules sont désactivées, les écoliers vont pouvoir étudier en paix, le gouvernement va pouvoir gouverner comme il se doit, les entrepreneurs vont pouvoir faire leurs affaires et les journalistes vont pouvoir relater des infos positives », a-t-il commenté.

Le militaire a estimé que les citoyens indonésiens qui avaient fait le choix de l’Etat Islamique plutôt que celui de leur propre nation avaient malgré tout encore des droits. Mais ils ne pourront plus désormais bouger avec la même liberté que ceux qui sont restés fidèles à la nation.

« Qu’ils reviennent de Syrie, cela ne veut pas dire qu’ils seront libres ici tout simplement. Ils sont fichés par la police et le gouvernement, avec leur adresse, leur localisation, tout cela est surveillé », a continué Komaruddin Simanjuntak.

Un officier de police en faction dans le parking de l’Ayana Resort à Jimbaran a été retrouvé battu et inconscient. Son arme automatique, un AK-101, ainsi que toutes ses munitions, heureusement des balles à blanc et des balles en caoutchouc, ont été dérobées par ses agresseurs.

Lire aussi :
ARRESTATION D’UN RECRUTEUR DE L’ETAT ISLAMIQUE POUR MARAWI
L’INDONESIE FACE A LA MENACE D’UN ETAT ISLAMIQUE DANS LA REGION

SOURCEDetik
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE